Home / Actualités / Energie, Mines et Carrières au Burkina Faso : Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, invite ses collaborateurs au travail et aux résultats

Energie, Mines et Carrières au Burkina Faso : Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, invite ses collaborateurs au travail et aux résultats

Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a présidé ce vendredi 22 Janvier 2021, avec à ses côtés, le Ministre délégué chargé des Mines et des Carrières, Aimé ZONGO, une rencontre de prise de contact qui a réuni tous les responsables des différents services des deux ministères fusionnés le 10 janvier dernier.
Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a présidé, avec à ses côtés, le Ministre délégué chargé des Mines et des Carrières, Aimé ZONGO, une rencontre de prise de contact.
Satisfait des acquis engrangés aussi bien dans le secteur de l’énergie que dans celui des mines et des carrières, le Ministre chef de département a rappelé l’importance des deux secteurs pour l’économie nationale. Les mines sont pourvoyeuses de devises à même de financer le développement tandis que l’énergie est un facteur de développement à même de booster les secteurs de l’éducation, de la recherche, de la santé, des technologies et de biens d’autres secteurs économiques et sociaux.
le Ministre chef de département a rappelé l’importance des deux secteurs pour l’économie nationale.
Il y a nécessité de consolider ces acquis et de travailler à suivre la dynamique imprimée par SEM Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso. Ensemble, l’énergie, les mines et les carrières occupent une place importante dans le programme présidentiel à mettre en œuvre pour le quinquennat qui débute. Et, au Ministre Bachir Ismaël OUEDRAOGO de préciser quelques grandes attentes vis-à-vis de son département. Il faut entre autres, renforcer les chaines de valeurs de l’économie minière afin de renforcer l’impact des mines sur les autres secteurs de l’économie.
L’ambition du Chef de l’État, dira Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, est de donner davantage un contenu local au secteur minier burkinabè. Pour ce faire, des instruments de politiques publiques seront suscités pour respectivement augmenter les emplois en faveur des nationaux dans les mines, accroître les parts de marché des fournisseurs locaux de services aux mines et inciter les opérateurs économiques nationaux à s’impliquer dans la promotion de projets miniers.
La rencontre de prise de contact a réuni tous les responsables des différents services des deux ministères fusionnés le 10 janvier dernier.
L’artisanat minier étant un secteur créateur d’emplois et de richesses pour les nationaux, le ministère va s’atteler à la poursuite des réformes majeures déjà engagées. L’objectif affiché est de rendre l’activité minière profitable aux Burkinabè.
L’offre énergétique se doit d’être également accrue au profit des ménages et des entreprises et précisément au moins 75% des populations burkinabè doivent avoir accès à l’énergie à l’horizon 2025. En milieu rural, le taux d’accès doit passer de 25% à 50% d’ici à 2025. Dans cette même lancée, la SONABEL devra connecter un million de nouveaux abonnés d’ici la fin du mandat.
Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières a invité chaque travailleur à quelque niveau qu’il soit, à redoubler d’ardeur au travail pour l’atteinte des résultats.
Dans la perspective de réaliser avec efficacité les différentes actions précitées, le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières a invité chaque travailleur à quelque niveau qu’il soit, à redoubler d’ardeur au travail pour l’atteinte des résultats. L’intégrité, l’humilité, l’exemplarité et le respect des textes doivent caractériser les actes de tout agent ou responsable du ministère qui a des obligations de résultats. Ouverts à toutes suggestions et propositions constructives, les deux membres du gouvernement ont enfin rassuré le personnel via leurs responsables dans le sens de créer des cadres et des conditions d’émulation au profit de tous les travailleurs du département.
Face à cet appel et à cet engagement, les responsables se sont résolus à accompagner leurs autorités pour faire de l’énergie, des mines et des carrières, un levier sûr de développement durable du pays des hommes intègres.
La DCPM

A propos Zampaligre

Voir aussi

5,4 milliards de FCFA pour le financement additionnel du projet YELEEN

Le Ministre de l’Énergie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a pris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *