Home / Actualités / Projet 1 500 000 lampes LEDs, les ménages de Koudougou mettent le cap sur un éclairage plus efficace

Projet 1 500 000 lampes LEDs, les ménages de Koudougou mettent le cap sur un éclairage plus efficace

Pour le compte de la phase 2018 du projet de distribution et installation gratuite de 1.500.000 lampes Leds dans les ménages raccordés au réseau de la SONABEL, les ménages de la cité du cavalier rouge ont bénéficié de 35 000 lampes. Pour vérifier l’effectivité des installations une mission du Ministère de l’Énergie a séjourné du 11 au 13 juin 2019, à Koudougou.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet 1 500 000 lampes Leds (2017-2019), ce sont 50 000 lampes qui seront remplacées dans les ménages de la ville de Koudougou. Tous les ménages raccordés à la SONABEL sont concernés par cette opération qui s’exécute en trois vagues.

A ce jour, deux vagues d’installations ont déjà été réalisées, dans la ville, comme partout ailleurs au Burkina Faso, celle de 2017 et de 2018. L’entreprise Planète Technologie a remplacé des lampes dans tous les 10 secteurs de Koudougou, avec un accent particulier mis sur les secteurs 1, 3, 5 et 6.

L’équipe du Ministère de l’Énergie a rendu une visite de courtoisie aux autorités communales. Elle a été reçu par le 1er Adjoint du Maire de Koudougou Monsieur Justin YAMEOGO au centre)

L’équipe de supervision dépêchée par le Ministère de l’Énergie à Koudougou, avait pour mission, entre autre, de s’assurer de l’effectivité de la pose et la fonctionnalité des lampes déjà remplacées dans la 3e ville du pays. Pour toucher du doigt cette réalité, l’équipe, composée des agents de la Direction générale de l’efficacité énergétique (DGEE), de la Direction des Administration des finances (DAF) et de la Direction de la communication (DCPM), a procédé au porte à porte.

Des bénéficiaires rencontré …
… au secteur 1 de Koudougou

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a échangé avec des bénéficiaires sur la qualité, la conformité et la quantité de lampes installées chez eux. « J’ai deux compteurs donc j’ai eu 6 lampes. Un simple clic et ça s’allume. L’éclairage est meilleur». Ces propos de Aimé OUEDRAOGO au secteur 3 sont corroborés par de nombreuses personnes comme Sanata Zongo « Nous avons bénéficié des ampoules. Elles éclairent très bien, il n’y a aucun défaut ».

Les lampes LED ont une meilleure qualité d’éclairage. Elles offrent jusqu’à 50% d’économie par rapport aux lampes fluorescentes. Pourtant, les LEDs demandent deux fois moins de puissance pour le même niveau de luminosité sinon meilleure. En sus, elles dégagent moins de chaleur.

Ces avantages nous ont été confirmé par de nombreux bénéficiaires surtout ceux de la tranche 2017. En effet, après une année d’utilisation, Madame Béatrice ZONGO témoigne qu’elle payait 7 500F à 10 000 l’électricité par mois. Mais maintenant, sa consommation oscille entre 5 000 ou 6 500F.

 

Les lampes sont distribuées gratuitement et sont estampillées.

C’est justement le but de ce projet du ministère de l’Énergie, qui vise la réduction de la facture d’électricité des ménages, tout en leur offrant un meilleur confort. Ce projet permettra donc de faire prendre conscience aux ménages que l’utilisation d’appareils performants, moins énergivores, leur permet d’économiser. Et économiser l’énergie, c’est la réutiliser à bon escient. Le passage à un éclairage plus efficace dans les ménages, permettra donc, à un certain niveau, de réduire considérablement les charges de pointe du soir et de limiter les coupures d’électricité qui freinent l’activité économique dans notre pays.

L’énergie coute chère dans un contexte burkinabè marqué par la hausse de la demande par rapport à l’offre. C’est ainsi que dans une dynamique d’ensemble, le gouvernement entend réorganiser le secteur énergétique national à travers des mesures incitatives et de promotion de l’efficacité énergétique, dont le projet 1 500 000 lampes LEDs et le projet de remplacement des lampadaires dans les grandes villes, pour ne citer que ceux-là.

 

DCPM/ME

A propos Barro

Voir aussi

Feux tricolores solaires à Ouagadougou: Le Ministre Bachir met en service des feux tricolores solaires, au carrefour de l’Hôtel administratif

Le Ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a mis en service des feux tricolores …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *