Home / Actualités / Le Ministre de l’énergie en Corée du Sud : Plus de 22 milliards de FCA pour l’électrification rurale

Le Ministre de l’énergie en Corée du Sud : Plus de 22 milliards de FCA pour l’électrification rurale

Le Ministre de l’énergie, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a participé du 10 au 12 octobre 2018 à Incheon en Corée du Sud, à la conférence du Fonds vert climat. Le point culminant  de cette rencontre de haut niveau  a été le grand oral du 11 octobre 2018 au cours duquel le Ministre Bachir a mené un plaidoyer convaincant qui a permis de mobiliser plus de 22 milliards de FCFA pour l’électrification rurale.
  Un plaidoyer qui pèse 22 milliards de FCFA, ainsi pourrait-on titrer le grand oral mené avec brio par le ministre de l’énergie devant le Green Climat Fund (GCF) le jeudi 11 octobre à Incheon en Corée du Sud.  En effet, dans le cadre de la composante 3 du programme YELEEN, programme cher à Son Excellence le Président du Faso et qui concerne le volet électrification rurale, le Ministre de l’énergie lors d’un grand oral à Incheon a obtenu après son plaidoyer devant le Green Climat Fund (GCF), plus de 22 milliards de FCFA qui permettra de raccorder plus de 150 000 ménages en milieu rural d’ici à 2020. Il s’agira, dans l’éxécution de ce grand projet, de construire dans des localités concernées, des mini-centrales solaires avec stockage et de développer l’énergie productive pour les populations en milieu rural. Ce projet d’un coût global de près de 40 milliards de FCFA sera développé en partenariat avec la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union Européenne (UE), le Fonds Vert Climat et l’Etat Burkinabè. La composante 3 sera opérationnalisée par l’Agence Burkinabè de l’électrification rurale (ABER), récemment érigée en EPA et créée dans la nouvelle loi de 2017 qui réglemente le secteur de l’énergie au Burkina Faso. Lors de ce grand plaidoyer, le Ministre, accompagné de quelques techniciens, a également  obtenu l’engagement ferme du Fonds à accompagner le pays dans plusieurs secteurs tels que l’agriculture l’eau et l’énergie. Avant ce grand oral, il a pu participer à un grand panel au cours duquel il a porté la vision du gouvernement burkinabè sur la politique énergétique en milieu rural, basé sur l’exploitation de l’énergie solaire et le développement des mini centrales off-grids. Le développement du programme YELEEN participera significativement à l’atteinte des objectifs du PNDES pour le secteur en termes d’accessibilité et de disponibilité de l’énergie.

A propos Fréderic Ouéhoura

Voir aussi

Construction de la centrale solaire photovoltaïque de 30MW de Nagréongo: Plus d’un milliard d’investissement au profit des populations

Le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a lancé le jeudi 29 octobre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *