Home / Actualités / Électrification rurale par systèmes solaires :« L’énergie est un droit universel », dixit le Ministre de l’Énergie

Électrification rurale par systèmes solaires :« L’énergie est un droit universel », dixit le Ministre de l’Énergie

Le Ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, en présence de ses collaborateurs a procédé ce vendredi 29 mai 2020, à la remise technique d’infrastructures solaires aux habitants du village Zoumahiri. C’est une localité de la Commune rurale de Samorogoan, Province du Kénédougou dans la Région des Hauts-Bassins. La cérémonie a connu la participation du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine ATIOU, de plusieurs autorités ainsi que des fils et filles de la commune.

L’électricité et l’énergie en général sont des facteurs essentiels du développement économique et social. Conscient de ce fait, le gouvernement burkinabé est déterminé à matérialiser, la volonté du président du Faso, son excellence Roch marc Christian KABORE de porter de 3%, en 2015, à 19%, d’ici à 2020, le taux d’accès à l’électricité en milieu rural.

C’est dans cette logique que le ministère de l’Énergie, à travers l’Agence burkinabè d’électrification rurale (ABER), et ses partenaires techniques et financiers multiplient les actions d’électrification. Ces efforts, conjugués des acteurs du secteur de l’énergie, ont permis d’atteindre un taux de 12 %. C’est ce qui a permis au village de Zoumahyré, dans la région des hauts bassins, d’être doté d’infrastructures solaires, ce vendredi 29 mai 2020.C’est sous les regards enthousiasmés des habitants dudit village sortis nombreux, que le Ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a procédé à la remise technique des infrastructures solaires aux bénéficiaires.

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a procédé à la remise symbolique technique des infrastructures solaires à un bénéficiaire.

 

Aucun village ne sera ignoré dans cette lutte pour faire en sorte que l’énergie puisse être accessible à tous

Pour le ministre, l’accès des populations à l’électricité constitue une des priorités du Gouvernement du Burkina Faso. « Nous sommes aujourd’hui à 8 km du Mali, c’est pratiquement le dernier village du Burkina. Le symbole, c’est pour dire qu’aucun village ne sera ignoré dans cette lutte pour faire en sorte que l’énergie puisse être accessible à tous. Avec ce mécanisme, nous sommes en mesure de nous déployer en peu partout et faire en sorte qu’aujourd’hui. Les villages se sentent aussi dans le développement que nous sommes entrant d’amorcer » a-t-il indiqué.

Ce mécanisme permettra aux populations non seulement d’avoir de la lumière, mais surtout de booster les activités génératrices de revenus et d’animer les places publiques qui sont souvent désertes à la tombée de la nuit. Et d’ajouter que désormais les élèves peuvent étudier la nuit. « Au niveau des CSPS, des centre administratif nous avons la possibilité de pouvoir continuer le travail la nuit et aussi en dessous des lampadaires il y a du commerce qui est en train de s’installer », a-t-il insisté.

La venue de l’énergie apporte non seulement du confort, mais aussi un développement économique au niveau de ce village

La venue de l’énergie apporte non seulement du confort, mais aussi un développement économique au niveau de ce village. « C’est pour cela que nous allons envoyer dans la seconde phase de l’électrification solaire appliquée, que ce soit au moulin, au niveau de la soudure et de l’agriculture pour permettre d’insuffler une nouvelle dynamique économique au niveau des différents villages » a confié le chef du département d’énergie.

Ce projet va toucher plus de 439 ménages soit plus 2500 personnes

Un acte qui a ému les populations qui n’ont pas caché leur joie et ont salué l’engagement du président du Faso, Roch marc Christian KABORE à œuvrer au bien-être des populations en milieu rural. Dans son allocution, le Monsieur le maire de la commune de Samorogoan, Zoumana Alassane TRAORE a exprimé toute sa joie de voir le village de Zoumahiri électrifié. Il a souhaité l’électrification d’autres villages de sa commune. « Avec cet éclairage, notre village va amorcer très bientôt un véritable développement ” s’est réjoui le représentant du chef du village de Zoumahiri, monsieur Barro DIAKALIA.

 

Un acte qui a ému les populations qui n’ont pas caché leur joie et ont salué l’engagement du président du Faso, Roch marc Christian KABORE

A toutes ces inquiétudes, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO s’est voulu rassurant en prenant l’engagement de faire tout ce qui est possible pour se déployer dans toutes les localités et faire de telle sorte que chacun en fonction de ses capacités puisse avoir accès à l’électricité, qui est devenu un bien universel. Il a aussi tenu à féliciter et encouragé les Forces de défense et de sécurité pour leur dévouement pour le formidable travail qu’ils abattent pour que le Burkina Faso soit en sécurité.A l’endroit de la population, plus particulièrement à la jeunesse, le ministre de l’Energie, leur a exhorté à s’organiser pour la maintenance des équipements solaires afin de pérenniser l’investissement. « Il y a déjà trois jeunes à Zoumahiri qui ont été déjà formé pour la maintenance. Je ne veux pas qu’une entreprise quitte ailleurs pour venir faire la maintenance ici. C’est vous qui devriez faire le travail » a-t-il conseillé.

A l’endroit de la population, plus particulièrement à la jeunesse, le ministre de l’Energie, leur a exhorté à s’organiser pour la maintenance des équipements solaires afin de pérenniser l’investissement

Des solutions assez originales en  se basant sur les opportunités qu’offre l’ensoleillement du Burkina

Selon le directeur général de l’agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER), monsieur Ismaël Somlawendé NACOULMA, ce projet montre un peu l’innovation que sa structure a lancé, en imaginant des solutions assez originales. En se basant sur les opportunités qu’offre l’ensoleillement du Burkina pour apporter l’énergie aux populations. « Ici, à Zoumahiri, nous sommes venus dans un village isolé apporter l’énergie solaire. On a coutume de dire que l’eau, c’est la vie. Mais je dirais que l’énergie, c’est l’espoir. Parce qu’ici, nous avons changé les conditions de vie des populations » a-t-il indiqué. Aux dires du DG de l’ABER, il y a des perspectives de créer des projets similaires dans certaines localités du Burkina afin d’offrir de l’énergie aux populations rurales de sorte à leur donner des moyens de vivre de façon utile et propre.

Les travaux qui ont coûté près 90 000 000 FCFA, ont été réalisé par agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER), sur le financement du conseil de l’Entente. Ce mécanisme comprend des systèmes solaires résidentiels de trois types qui ont été déployés.

Ce projet va toucher plus de 439 ménages soit plus 2500 personnes. Il y a également un ensemble de 5 lampadaires solaires pour l’éclairage public et un bâtiment abritant les guichets. Afin d’éviter la propagation du Corona virus dans leur commune, monsieur Bachir Ismaël OUEDRAOGO a offert un dispositif de lave-mains à la commune de Samorogoan.

Afin éviter la propagation du Corona virus dans leur commune, monsieur Bachir Ismaël OUEDRAOGO a offert un dispositif de lave-mains à la commune de Samorogoan

A propos Zampaligre

Voir aussi

Programme Yeleen : Un financement pour permettre le stockage de l’énergie solaire

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a pris part à la signature de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *