Home / Actualités / Électrification des zones rurales: Bientôt 42 localités du Mouhoun et des Hauts-Bassins seront connectées

Électrification des zones rurales: Bientôt 42 localités du Mouhoun et des Hauts-Bassins seront connectées

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a procédé au lancement du projet d’électrification rurale décentralisée par système solaire de 42 localités (PERD/EnR)

 

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a procédé au lancement du projet d’électrification rurale décentralisée par système solaire de 42 localités (PERD/EnR), dans la matinée du vendredi 30 octobre 2020 à Ouagadougou. Le Burkina Faso a bénéficié de ce projet par le biais de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA). L’objectif est d’apporter des solutions énergétiques à plus de 70 mille personnes dans les zones rurales des régions de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins.
L’Etat burkinabè poursuit son ambition pour l’accès universel à l’énergie. Dans le cas des zones rurales, plusieurs projets sont en cours de réalisation. A ceux-là vient s’ajouter ce 30 octobre 2020, le projet d’électrification rurale décentralisée par système solaire de 42 localités (PERD/EnR). Il s’agit d’un soutien de l’IRENA, qui vise à électrifier 42 localités dans les régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun par le système solaire photovoltaïque et par centrale solaire/diesel. A cet atelier de lancement, le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a marqué toute sa satisfaction quant à la réalisation de projet salvateur : « Au-delà de ces 42 localités qui vont bénéficier de l’électrification solaire, nous aurons l’énergie productive qui est le fait d’associer cette énergie à des mécanismes comme le pompage solaire, le froid, les moulins, etc. Nous ferons plus que ce qui était prévu à Abu Dhabi à cet effet, ce qui est une très bonne chose pour ces localités. », a-t-il laissé entendre.
Concrètement, le projet consiste à développer des plateformes communautaires de services énergétiques de nouvelles générations, services alimentés par de l’énergie solaire photovoltaïque. Un mini-réseau basse tension sera construit dans chaque localité permettant d’alimenter des services sociaux de base, des ménages et des unités économiques.
Le projet va impacter 73 500 bénéficiaires dont environ 33 000 bénéficiaires directs raccordés au service électrique (soit 4260 ménages) et 44 100 bénéficiaires indirects, habitants de la zone de l’Action, non raccordés au service électrique mais qui bénéficieront de kits individuels PV et de l’amélioration des services électrifiés dans la zone. A ces bénéficiaires domestiques, il rajouter environ 438 activités socio-économiques bénéficiaires dont 70 écoles/collèges/lycées, 28 centres de santé, et l’accès à l’électricité pour environ 340 activités socioéconomiques. Une nouvelle bien accueillie par M. Mamadou DRABO, Président du conseil régional de la boucle du Mouhoun, représentant des bénéficiaires : « Nous sommes très satisfaits parce que ce projet va permettre de développer l’économie de nos localités. L’énergie conventionnelle étant chère, nos populations ne peuvent pas y avoir accès et donc cette initiative va améliorer le taux d’accessibilité dans ces zones. »

Les acteurs de l’énergie ont assisté à une présentation du projet

 

Le lancement du projet a réuni une trentaine d’acteurs du secteur de l’énergie ainsi que les partenaires techniques et financiers. Ceux-ci, en plus de l’IRENA, sont le Fond d’Abu Dhabi pour le Développement (FADD), et Sahelia Solar, entreprise chargée de l’exécution des travaux. Le démarrage de ces travaux est prévu pour le 1er trimestre de l’année 2021.
Le coût total du projet est d’environ Cinq milliards cinq cent millions (5 500 000 000) de F CFA financé par l’Etat burkinabè et ses partenaires.
DCPM/ME

A propos Kando

Voir aussi

Construction de la centrale solaire photovoltaïque de 30MW de Nagréongo: Plus d’un milliard d’investissement au profit des populations

Le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a lancé le jeudi 29 octobre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *