Home / Actualités / Développement de l’exploitation minière artisanale: Les Ministres en charge des mines appellent à l’organisation des acteurs

Développement de l’exploitation minière artisanale: Les Ministres en charge des mines appellent à l’organisation des acteurs

Le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, accompagné du Ministre délégué chargé des Mines et des carrières M. Aimé Aristide ZONGO, a présidé la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale des artisans miniers, le mardi 02 février 2021 à Ouagadougou. Organisée par l’Union nationale des associations des artisans miniers du Burkina (UNAAM-B) en collaboration avec le Syndicat national des exploitants miniers artisanaux du Burkina (SYNEMAB), cette rencontre vise à trouver des solutions pour un mieux-être de ce secteur. Et pour y parvenir, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a insisté sur l’organisation des exploitants miniers artisanaux. Car, l’exploitation minière artisanale doit être organisée et accompagnée afin qu’elle puisse être un secteur créateur d’emplois et de revenus pour les Burkinabè.
L’administration va jouer sa partition pour l’amélioration des conditions de travail, l’accès au financement et la réorganisation du secteur, à en croire les premiers responsables du département.
La fraude de l’or occasionne une perte de 10 à 20 tonnes par an de ce minerai au Burkina Faso. C’est ce qu’a souligné le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières aux acteurs œuvrant dans les mines artisanales. « Il est donc important que vous soyez organisés pour obtenir des solutions pérennes », a conseillé le Ministre. Venus des 45 provinces du pays, ces exploitants miniers disent connaître des difficultés dans la réalisation de leur activité.

Selon Masmoudou SAWADOGO, Président de L’UNAAM-B, le secteur minier artisanal fait face à de nombreuses difficultés

 

À cette rencontre qui se veut la première des Ministres Bachir Ismaël OUEDRAOGO et Aimé Aristide ZONGO depuis leur nomination à la tête du département de l’énergie, des mines et des carrières, les acteurs disent être confiants quant à la résolution prochaine de leurs problèmes. Une confiance qu’ils doivent aux propos du Ministre OUEDRAOGO qui s’est voulu rassurant :  » Nous sommes entièrement disposés et disponibles à les écouter afin de trouver des solutions. Ils peuvent compter sur nous pour accompagner l’ensemble des orpailleurs dans l’atteinte de meilleures conditions de vie et de travail. »

Le Ministre Bachir Ismael OUEDRAOGO a appelé les artisans miniers à l’ordre et à la discipline pour obtenir de meilleurs résultats

 

Selon toujours le Ministre, le soutien à ces exploitants miniers, passera aussi par un accès au financement et la modernisation du secteur. » Dans cette perspective, nous attendrons les recommandations qui sortiront de cette assemblée générale ». A t-il conclu.
DCPM/MEMC

A propos Kando

Voir aussi

Industrie extractive au Burkina : Les acteurs renforcent leurs capacités sur le contrat de vente

Ouagadougou, le 28 juin 2021,(DCPM /MEMC). Le Projet d’Amélioration de la Surveillance de l’Industrie Extractive …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *