Home / Actualités / Energie Mines et Carrières au Burkina : Les Ministres au contact du personnel

Energie Mines et Carrières au Burkina : Les Ministres au contact du personnel

Les Ministres ont encouragé leurs agents au travail

Le Ministre de l’Energie des Mines et des Carrières, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO et le Ministre délégué chargé des Mines et des Carrières, M. Aristide Aimé ZONGO ont poursuivi leur visite de prise de contact avec le personnel des structures intervenant dans le domaine des mines et des carrières, le mardi 2 février 2021. Ce fut l’occasion pour les deux membres du gouvernement d’appeler les personnels des structures visitées à la cohésion, au travail et aux résultats.

Les structures visitées sont respectivement l’ANEEMAS (Agence Nationale d’Encadrement des Exploitations Minières Artisanales et Semi-mécanisées), le PADDSEM (Projet d’Appui au Développement Durable du Secteur Minier, la BNAF (Brigade Nationale Anti-fraude de l’Or), la Direction Générale des Carrières et le Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB). Devant les personnels de toutes ces structures, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo s’exprimera en ces termes « Nous sommes ici pour solliciter votre accompagnement afin d’avoir des résultats probants en un an. Il faut que nous comprenions que nous formions le maillon d’une même chaîne. Nous devons travailler en synergie et faire en sorte que l’or produit artisanalement ne sorte pas illégalement du Burkina. Nous sommes convaincus que nous avons de la compétence à même de nous permettre d’aller de l’avant et maintenir le cap en ce qui concerne la recherche géologique partant de là, ramener les investisseurs portés sur l’exploration, car sans exploration, il n’y a pas d’avenir pour le secteur minier ».
L’ANEEMAS est au cœur de l’activité d’exploitation artisanale et semi-mécanisée. Son Directeur Général, Salofou TRAHORE n’a pas manqué de relever les acquis de l’agence qui sont entre autres, l’ouverture d’un guichet unique pour les formalités relatives aux activités d’exploitation artisanales ou semi-mécanisées, l’opérationnalisation d’un comptoir public d’achat, de vente et d’exportation d’or, la réalisation d’une cartographie des sites d’orpaillage. Il y a aussi la déconcentration qui a permis d’opérationnaliser 10 bureaux régionaux.
Concernant le PADDSEM, son coordonnateur Godefroy Thiombiano a informé les Ministres que la 2ème phase du projet est en négociation. La Banque mondiale est prête à accompagner le Burkina Faso pour la mise en œuvre à hauteur de 85 millions de dollars (environ 42 milliards de francs CFA). Pour le Ministre délégué Aimé ZONGO, la concertation s’impose pour mieux tirer profit du PADDSEM.

Un échantillon des roches du Burkina Faso présentées aux Ministres
A la BNAF qui s’illustre efficacement dans la lutte contre la fraude de l’or, son Directeur Général, Hamadé BADINI a salué la visite des Ministres avant d’évoquer des perspectives à même d’éradiquer la fraude.
A la Direction Générale des Carrières, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO et M. Aristide Aimé ZONGO ont pris la pleine mesure du fait que les carrières constituent un levier de développement du secteur privé burkinabè, en particulier ceux intervenant dans les BTP. Il y a lieu selon, le Ministre délégué de relancer l’industrie de la céramique et de la briqueterie au Faso.
Au BUMIGEB, l’honneur est revenu au Directeur de la recherche géologique et minière, Abdoulaye OUEDRAOGO de présenter la structure qui a d’énormes acquis à constater sur le géo-portail www.bumigeb.bf
Partout où les Ministres sont passés pour galvaniser les agents, une visite des locaux a été effectuée, pour mieux découvrir les conditions de travail des agents appelés à consentir des sacrifices pour la Nation.
Dans les jours à venir, a précisé Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, une feuille de route viendra préciser les directives à suivre pour non seulement maintenir le cap des succès mais surtout pour apporter des changements positifs conformes aux aspirations du peuple, dans le secteur de l’énergie, des mines et des carrières.
DCPM/MEMC

A propos Kando

Voir aussi

Industrie extractive au Burkina : Les acteurs renforcent leurs capacités sur le contrat de vente

Ouagadougou, le 28 juin 2021,(DCPM /MEMC). Le Projet d’Amélioration de la Surveillance de l’Industrie Extractive …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *