Home / Actualités / Des poteaux électriques en béton, du made in Burkina au norme et moins cher

Des poteaux électriques en béton, du made in Burkina au norme et moins cher

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a visité le jeudi 14 mai 2020, quatre (4) entreprises locales de production de poteaux électriques en béton. Accompagné de ses collaborateurs, le premier responsable du département a fait une immersion dans les usines de Sys Masten à Kombissiri, SIMEEEL à Koubri, PPI vers Ziniaré et Préfabriqué Faso situé dans la zone de Ziga.

Des poteaux électriques fait à base de matériaux locaux, produits entièrement au Burkina Faso sont désormais sur le marché. Le jeudi 14 mai 2020, lors de sa sortie terrain, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO en a visité sur le site de production de quatre (4) entreprises locales. Sys Masten est la première à avoir reçu le ministre et sa délégation. Classé 1er en Afrique et 6e sur le plan mondial, selon les mots de son PDG, cette entreprise dit avoir investi 17 milliards dans ce projet qu’il qualifie de fleuron de l’industrie Burkinabè. M. François SODJI dit produire environ 200 poteaux et emploie au moins 120 ouvriers. Son objectif, satisfaire la demande de la SONABEL et de l’Agence Burkinabè de l’électrification rurale (ABER).

Le Ministre en visite à Sys Masten. Cette entreprise qui dit employer 120 ouvriers aurait investie 17 milliards dans la production des poteaux en béton

SIMEEEL fut la 2e usine visitée par le Ministre. Là, il a pu se faire une idée claire des procédés de sélection des bons poteaux. Aux dires du Directeur général de la SONABEL, M. Baba Ahmed COULIBALY, les tests se font de concert entre leurs deux structures. « Nous testons les poteaux de façon aléatoire pour nous assurer de la qualité », a renchérit quant à lui, l’Administrateur général de l’entreprise. Pour M. Mathias ZOUBGA, la visite du Ministre est un signe d’encouragement. Ouvert en 2018, SIMEEEL produit entre 70 et 150 poteaux par jour.

 

A SIMEEEL, le Ministre a suivi toutes les étapes de fabrication des poteaux électriques en béton

Dans le domaine de la production des poteaux en béton, le Burkina Faso a fait un pas géant. Les produits locaux comme le ciment sont désormais, sur initiative du Ministre de l’Energie et sous l’impulsion de SEM Roch Marc Christian KABORE, mis en valeur. C’est ainsi que dans le cadre de mise en œuvre du Projet d’extension et de renforcement des réseaux électriques (PERREL), plus de 8 500 poteaux en béton made in Burkina ont déjà été produits par l’entreprise PPI, visité ce jour. Ces poteaux sont en train d’être installés, notamment à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, explique fièrement le Directeur général de l’entreprise, M. Patrice CHEVALIER. 500 autres sont en cours de production, ajoute-t-il. PPI emploie environ 60 personnes et compte étendre à 150 d’ici quelques mois.

 

C’est dans cette usine de PPI que plus de 8 500 poteaux ont été produits pour le compte de PERREL. 500 autres poteaux sont en cours de production, pour compléter la commande.

Ce secteur d’activité offre de nombreux avantages au Burkina. Les poteaux sont disponibles dans des délais courts, moins chers et traçables. Ils sont surtout de bonne qualité. Pour le Ministre Bachir OUEDRAOGO, notre pays gagne sur toute la ligne car dit-il « Nous avons la matière première. Que ce soit le ciment, le granite, les fils et même les moules, tout est fabriqué dans notre pays. Je suis rassuré que la dynamique lancée soit en train de prendre ». La production des poteaux en béton constitue aussi un domaine créateur de main d’œuvre locale. A Préfabriqué Faso, on compte au moins 100 personnels, bientôt 200, selon les confidences du responsable Djibril KANAZOE. Dans le domaine depuis 2004, Préfabriqué Faso est le pionnier de la fabrication des produits béton au Burkina. Après avoir fait ses preuves, cette entreprise collabore avec la SONABEL depuis plus de 10 ans, foi de Djibril KANAZOE.

Le Ministre chez la pionnière des usines de production de poteaux électriques en béton Préfabriqués Faso. Cette entreprise qui travaille avec la SONABEL depuis plus de 10 ans fabriques divers produits à base de béton.

Un mois, c’est le temps qu’il faut pour qu’un poteau soit au norme et utilisable. Il constitue un des maillons essentiels du système de transport et de distribution du réseau électrique car c’est lui qui supportent les lignes aériennes de courant.Dans un pays en quête de l’accès universel à l’électricité comme le Burkina Faso, la demande en poteaux électriques est forte. La Nationale de l’électricité (SONABEL) et l’Agence burkinabè de l’électrification rurale (ABER) sont les plus importants clients de ces usines. Le Ministre Bachir Ismaël OUEDRAOGO a annoncé que tous les projets de son département, à l’image de PERREL, utiliseront à l’avenir le poteau en béton.

La création de la main d’oeuvre dans les entreprises a réjouit le Ministre. Il les a encouragé à promouvoir l’accès à l’emploi des femmes.

DCPM ME

A propos Zampaligre

Voir aussi

Construction de la centrale solaire photovoltaïque de 30MW de Nagréongo: Plus d’un milliard d’investissement au profit des populations

Le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a lancé le jeudi 29 octobre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *