Home / Actualités / DECLARATION FINALE DU SOMMET DES CHEFS D’ÉTAT DES PAYS DU G5 SAHEL SUR L’INITIATIVE « DESERT TO POWER »

DECLARATION FINALE DU SOMMET DES CHEFS D’ÉTAT DES PAYS DU G5 SAHEL SUR L’INITIATIVE « DESERT TO POWER »

Le sommet des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel sur l’initiative « Desert to power » s’est achevé ce vendredi soir à Ouagadougou. Il a été sanctionné par un communiqué, lu par le Ministre de l’Energie, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO. L’intégralité du communiqué ci-dessous. 

 

Sous la Présidence de S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso, nous, Chefs d’Etat du Burkina Faso, de la République du Mali, de la République Islamique de Mauritanie, de la République du Niger, et de la République du Tchad, réunis le 13 septembre 2019 à Ouagadougou en Sommet du G5 Sahel sur l’Initiative « Desert to Power » de la Banque Africaine de Développement (BAD) :

 

  • Reconnaissant l’importance fondamentale de l’énergie pour le développement économique, la stabilité et la réduction de la pauvreté, qui sont essentiels pour relever les défis de sécurité dans les pays du G5 Sahel ;
  • Rappelant le faible niveau de l’accès à l’électricité dans la sous-région, en particulier pour les populations rurales ;
  • Soulignant la forte dépendance de la sous-région aux combustibles fossiles importés pour la production d’électricité malgré le fort potentiel énergétique solaire, engendrant un impact négatif sur les économies nationales et l’environnement mondial ;
  • Animés par la vision d’exploiter le vaste potentiel des énergies renouvelables et plus particulièrement de l’énergie solaire pour le développement social et économique, de lutter contre la désertification et la sécheresse, de créer des emplois pour les jeunes et les femmes et de renforcer la paix et la sécurité dans la sous-région ;
  • Soulignant la faible capacité des réseaux électriques de transport et de distribution d’électricité, entraînant des contraintes à une bonne intégration les énergies renouvelables ;
  • Soulignant la faiblesse des résultats obtenus dans la mise en œuvre des politiques de promotion et de sensibilisation à l’efficacité énergétique; de contrôle et de normalisation des équipements notamment solaires ;
  • Reconnaissant la nécessité de mutualiser nos efforts pour déployer des solutions rentables de production d’énergie solaire à usage productif afin d’améliorer la productivité agricole, l’emploi des jeunes, la lutte contre la désertification et limiter l’exode rural ;
  • Reconnaissant la nécessité de développer un Cluster Energies renouvelables /Efficacité Énergétique régional pour permettre aux entreprises locales de rentrer dans la compétition mondiale pour la mise en œuvre de projets d’énergie ;
  • Reconnaissant les efforts de toutes les initiatives contribuant à trouver des solutions appropriées aux problématiques posées dans le secteur de l’énergie ;

 

  1. Félicitons la Banque Africaine de Développement pour l’Initiative « Desert-to-Power » visant à exploiter le potentiel solaire de la région et accroître l’accès à l’électricité, afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable, et à la mise en œuvre de l’Accord sur le climat de Paris, et de l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique ;
  2. Souscrivons aux objectifs de l’initiative « Desert-to-Power » pour le G5 Sahel visant à fournir l’électricité à 60 millions de personnes à l’horizon 2030, par la mise en place d’une capacité de production solaire d’au moins 1 100MW, ce qui permettra de contribuer à la création de nouveaux emplois, et ainsi à la résolution des causes profondes de la pression migratoire et de l’insécurité, et de réduire les émissions de CO2 et la vulnérabilité climatique de la région.
  3. Approuvons le plan global proposé pour la mise en œuvre de l’initiative et notamment la création d’une « Task force » commune sur l’initiative « Desert to Power », en tant qu’unité de coordination;
  4. Soulignons l’importance d’une bonne préparation des projets en vue de la réalisation des objectifs de l’initiative, et appelons les donateurs et les partenaires de développement à soutenir les pays du G5 Sahel pour la mobilisation des 140 millions $US nécessaires à la préparation des projets ;
  5. Saluons l’engagement de la Banque africaine de développement d’accueillir la « Task force » et de mobiliser des ressources pour son fonctionnement et ses activités auprès du Fonds Africain de Développement (FAD), du Fonds pour l’Énergie Durable en Afrique (SEFA) et d’autres sources de financement;
  6. Saluons la présentation de l’initiative « Desert-to-Power » par le président de la Banque Africaine de Développement lors du récent sommet du G7 à Biarritz, et le soutien exprimé par les dirigeants du G7 à l’Initiative Desert to Power ;
  7. Demandons aux Ministres de l’Énergie des pays du G5 Sahel de collaborer avec la Banque africaine de développement pour la mise en œuvre du plan global approuvé ;
  8. Invitons la « Task force » à collaborer avec les institutions du secteur de l’électricité des sous-régions concernées pour améliorer les cadres juridiques et institutionnels, donner la priorité à l’accès à l’électricité des communautés rurales (par l’électrification hors réseau et par mini-réseau, basée sur les technologies solaires), et encourager l’implication du secteur privé ;
  9. Demandons à la Banque africaine de développement de présenter des rapports réguliers à la Conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Initiative ;
  10. Adressons nos vifs remerciements à notre frère Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, Président en exercice du G5 Sahel, ainsi qu’au Gouvernement et au peuple Burkinabè, pour leur chaleureuse hospitalité et les facilités mises à disposition pour l’organisation du Sommet des chefs d’État du G5 Sahel sur l’Initiative « Desert to Power ».

 

 

Ouagadougou le 13 septembre 2019

—-FIN—-

A propos Barro

Voir aussi

Feux tricolores solaires à Ouagadougou: Le Ministre Bachir met en service des feux tricolores solaires, au carrefour de l’Hôtel administratif

Le Ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a mis en service des feux tricolores …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *