Home / Actualités / 1re session ordinaire 2020 du Conseil d’Administration du Secteur Ministériel de l’Energie : les acteurs reflechissent sur un modèle d’électrification rurale

1re session ordinaire 2020 du Conseil d’Administration du Secteur Ministériel de l’Energie : les acteurs reflechissent sur un modèle d’électrification rurale

Le département de l’Energie a tenu sa 1re session ordinaire 2020 du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM), le jeudi 16 juillet 2020 à Ouagadougou. C’est le Ministre Bachir Ismaël OUEDRAOGO qui a ouvert les travaux de ce CASEM dont le thème est : « Quel modèle pour une gestion efficace des systèmes électriques en milieu rural. » Les débats ont porté également sur l’analyse et l’évaluation des activités menées dans le secteur de l’énergie au 31 décembre 2019 et au 31 mai 2020.

 

A l’entame de son propos, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a félicité l’ensemble du personnel de l’énergie pour les nombreux acquis engrangés par le département. Ces acquis sont à mettre à l’actif des efforts consentis par les uns et les autres. « En dépit des défis sécuritaires qui ont entravés l’exécution à bonne date de certaines de nos activités, nous sommes parvenus au 31 décembre 2019, à des taux moyens d’exécution physique et financière des activités respectivement de 80,12% et de 91,66% », relève-t-il. D’autres résultats du secteur ont été rapportés par M. le Ministre. Il s’agit de l’électrification de 1049 localités en fin 2019 contre 552 en 2015. Une dynamique des acteurs qui permettra d’atteindre 1511 localités électrifiées en fin 2020, soit 462 localités supplémentaires par rapport à 2019. « Nous sommes en train de prospecter afin que très bientôt nous puissions avoir des centrales à Gaz au Burkina Faso ce qui aboutira certainement à la baisse du coût du KWh. » Toutes ces perspectives vont permettre, assure le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, « l’accès universel des Burkinabè à l’énergie à l’horizon 2030 ».

Le Ministre Bachir Ismaël OUEDRAOGO a félicité l’ensemble des travailleurs du secteur de l’énergie pour les nombreux acquis engrangés par le département

A ce Conseil d’administration du secteur ministériel de l’Energie, les participants ont aussi porté la réflexion sur le thème « Quel modèle pour une gestion efficace des systèmes électriques en milieu rural ? ». Selon le Ministre, 80% de la population du Burkina Faso vit en milieu rural. Et à travers ce thème, les acteurs de l’énergie veulent travailler à garantir l’accès au plus grand nombre des populations en milieu rural et dans des meilleures conditions de coût et de qualité.

Le Directeur général a fait une présentation de la situation actuelle de l’électrification rurale au Burkina Faso

Pour discuter de cette problématique du CASEM, M. Ismaël Somlawendé NACOULMA, Directeur général de l’Agence burkinabè d’électrification rurale (ABER) a fait une présentation de la situation actuelle de l’électrification rurale au Burkina Faso. « En milieu rural, il n’y a pas seulement que le manque de l’énergie, mais il y a aussi une difficulté d’accès et d’utilisation. Il est donc important de booster l’utilisation de l’énergie dans ce milieu », insiste le DG. Des solutions ont déjà été engagées par l’ABER, dit son premier responsable. Il s’agit entre autres de la mise à disposition des compteurs intelligents dans ce milieu et une réorganisation des acteurs.

    Les participants à ce CASEM ont réfléchi sur un modèle d’électrification rurale au Burkina Faso

L’ensemble des recommandations et suggestions des participants ont été prises en compte afin de permettre une meilleure performance de l’électrification dans le milieu rural en particulier et dans tout le pays en général.

DCPM/ME

A propos Kando

Voir aussi

Projet de développement des connexions à l’électricité : les branchements électriques à 3.000 FCFA à Kaya

Le Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) est désormais effectif à Kaya, ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *