Home / Actualités / Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) : Avec seulement, 3000 FCFA les ménages pourront bénéficier de leurs compteurs de courant

Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) : Avec seulement, 3000 FCFA les ménages pourront bénéficier de leurs compteurs de courant

Le ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a lancé, la phase pilote du Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL), le samedi 07 décembre 2019 à Tenkodogo, dans la province du Boulgou.

Selon le ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, le PDECL vise à donner un coup d’accélérateur à l’ambitieux programme de SEM le Président du Faso, de porter le nombre de citoyens connectés au réseau électrique à 1.000.000 d’ici à fin 2020.

Le ministre a confié que l’objectif de cette phase I (2019-2020) du PDCEL, est de raccorder 50.000 nouveaux foyers et points sociaux économiques à l’électricité dans les centres de Tenkodogo, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Kaya, Ouahigouya et Ouagadougou. « Grâce à ce projet, la Société Nationale d’Électricité du Burkina (SONABEL) organisera des campagnes promotionnelles de branchements à prix social afin de permettre à chaque famille de disposer de son compteur d’électricité », s’est réjoui le Ministre Bachir OUEDRAOGO.

Le directeur général de la SONABEL, Baba Ahmed Coulibaly, a fait savoir le lancement du PDCEL constitue un événement majeur dans le grand chantier de l’électrification du Burkina Faso. « Le coût estimatif de la phase pilote s’élève à plus de douze milliards de nos francs » a-t-il informé. Il a par ailleurs souligné que parmi les défis que sa structure doit relever, figure en bonne place la question de l’accessibilité du plus grand nombre de citoyens à l’électricité. Il révèle que Chaque année, d’importants budgets sont ainsi consacrés à l’extension du réseau et au raccordement de nouveaux abonnés. « Des efforts ont été faits ces dernières années en termes d’accroissement du nombre de localités électrifiées et on en dénombre aujourd’hui plus de 800 » a reconnu M. Coulibaly.

Et de préciser que le branchement sera réalisé au profit des clients concernés moyennant seulement une avance de 3000 FCFA. Et que le reste du coût sera progressivement retenu sur les factures mensuelles de l’abonné sur une période maximale de cinq ans. « Une des innovations majeures introduites par le PDCEL est la prise en compte des zones non loties dans les activités du projet. Cette nouvelle approche permet de toucher un plus grand nombre de citoyens dans les grandes agglomérations urbaines et de corriger ainsi les disparités actuelles entre les zones urbaines et le milieu rural en matière d’accessibilité à l’énergie électrique » a confié le DG de la nationale de l’électricité.

Le PDCEL vise également, dans ses phases II (2021-2025) et III (2026-2030), la connexion d’au moins 250 000 nouveaux clients chaque année. Une visite du ministre sur le site du poste de transformation de zano a mis fin à la cérémonie. Ce poste qui est en renforcement de réseau électrique, va alimenter la ville de Tenkodogo et Koupéla.

DCPM/ ME

A propos Zampaligre

Voir aussi

Partenariat Ministère de l’Energie et U-AUBEN : Développer un riche capital humain pour le secteur de l’énergie

Dans le souci de disposer de compétences locales en énergie au Burkina Faso, le Ministère …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *