Home / Actualités / Projet de Développement des Connexion à l’Electricité Désormais avec seulement 3000 francs CFA, le client est raccordé au réseau de la SONABEL

Projet de Développement des Connexion à l’Electricité Désormais avec seulement 3000 francs CFA, le client est raccordé au réseau de la SONABEL

Après Tenkodogo, Ouahigouya et Kaya, le Projet de Développement des Connexions à l’Electricité / PDCEL est déployé   à Koudougou dans la région du centre- ouest. Et c’est le ministre de ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO qui a présidé le 01 octobre 2020, la cérémonie de lancement du dit projet dans la cité du cavalier rouge.

L’ambition du Projet de Développement des Connexions à l’Electricité  (PDCEL) est de mettre fin au fin au mythe du service inaccessible qui continue de coller à l’électricité en simplifiant les conditions de son accès . Il s’agit à travers l’objectif majeur de ce projet, de raccorder au réseau de la Société Nationale d’Electricité du Burkina (SONABEL) le grand nombre de citoyens au réseau électrique à des conditions très souples. Et oui, avec PDCEL, il suffit seulement d’une avance de trois mille (3 000) francs CFA et le client est raccordé au réseau s’est réjoui ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO. Le branchement de la SONABEL coûte d’habitude 200 000 ou 300 000 francs CFA.

 

Pour Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, cet objectif est inspiré de la vision du Président du Faso SEM Rock Marck Christian KABORE qui est d’apporter la lumière du courant électrique à tous les habitants du Burkina Faso. L’objectif fixé dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) est d’atteindre 1 millions d’abonnés au réseau électrique d’ici la fin de l’année 2020. Et les statistiques sont aujourd’hui rassurantes. « En 2015 nous étions à 23 % de la population qui avait accès à l’énergie, aujourd’hui nous sommes à 42% et d’ici la fin de l’année c’est 45 % de la population burkinabè qui aura accès à l’énergie » a confié le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO. Et en plus « Nous sommes passés de 500 000 abonnés au réseau de la SONABEL à 900 000 soit 400 000 abonnes en espace de cinq ans » a-t-il ajouté. D’après le premier responsable en charge du département de l’énergie, si ses résultats ont été engrangés en espace de cinq ans, il est sûr que le Burkina Faso s’achemine sereinement vers l’accès universel à l’énergie.

Selon le Directeur Général de la SONABEL, Hamed COULIBALY, ce sont six milles nouveaux clients qui vont être raccordés au réseaux avec le lancement du Projet de Développement des Connexions à l’Electricité / PDCEL ce projet à Koudougou. Cela va nécessiter la construction de 16 kilomètres de ligne BT, environ de 2 kilomètres de de ligne HTA et d’installer trois transformateurs de 160 KVA pour un coût global de 164 095 540 francs CFA. Le bilan que l’on peut à ce jour 01 octobre 2020 est globalement satisfaisant a déclaré le DG de la SONABEL . Le PDCEL dans cette phase pilote a permis de raccorder environ 3 mille nouveaux clients au réseau et l’engouement des populations dans les villes où le projet est installé est réel. Quant au maire de la commune de Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO, il a   félicité le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO pour son action dynamique à la tête du département.

Il l’a aussi réitéré ses sincères remerciements pour la réalisation en cours de la centrale solaire de Koudougou de 20 mégawatts dont le lancement est intervenu le 10 Septembre 2020.  Maurice Mocktar ZONGO a par ailleurs réaffirmé la disponibilité de son conseil municipal à faciliter le déploiement du Projet de Développement des Connexion à l’Electricité / PDCEL et de tous les projets en cours de réalisation dans la commune de Koudougou. Il invité les populations à souscrire massivement des abonnements avec des compteurs cash power à des conditions jamais offertes pour installer l’électricité au Burkina Faso. La phase pilote du PDCEL déployée le 01 octobre 2020 à Koudougou concerne quatre autres villes que sont Tenkodogo, Ouahigouya, Kaya, Bobo-Dioulasso et Ouagadougou. Elle permettra à terme de raccorder 50 milles nouveaux clients au réseau de la SONABEL . Le cout de ce projet est estimé à 12 milliards de francs CFA.

 

A propos Zampaligre

Voir aussi

Mot du Ministre à l’occasion de la journée mondiale de l’énergie

A l’occasion de la célébration de la Xème journée mondiale de l’énergie, l’opportunité m’est donnée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *