Home / Actualités / Offre en énergie au Burkina : « Notre prochain défi est de travailler à avoir une réserve froide… », dixit le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO

Offre en énergie au Burkina : « Notre prochain défi est de travailler à avoir une réserve froide… », dixit le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO

Le Ministre de l’Energie, (à droite) dans l’enceinte de la centrale électrique de Komsilga

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, accompagné de ses collaborateurs, a visité, le lundi 27 avril 2020, la Centrale électrique de Komsilga. C’est la plus grande centrale électrique de notre pays avec une capacité de 90MW. Il s’est agi pour le premier responsable du département, de s’assurer que les dispositifs mis en place pour accompagner les populations pendant cette période à forte demande en énergie fonctionnent bien. Il a également mis à profit cette sortie, pour féliciter le personnel de la centrale.

D’une puissance de 90 MW sur 16 ha, la centrale électrique de Komsilga, comme son nom l’indique, est située dans la commune rurale de Komsilga, région du centre. Elle renferme 7 groupes de machine fonctionnant à partir du DDO (Distillate Diesel-Oil) et du HFO (Heavy Fuel Oil).

La centrale électrique de Komsilga est la plus grande du pays avec 90 MW

En effectuant la sortie sur cette centrale, M. le Ministre, dans la matinée du 27 avril 2020, a pu se rassurer que cette dernière dispose de toutes les capacités nécessaires à son bon fonctionnement. Et pour ce faire, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a fait le tour des différents services, à savoir : le local lavage pièce, le local traitement combustible, les salles de commande, pour ne citer que ceux-là. Il a également découvert le site prévu au renforcement de 50 MW de la centrale électrique de Komsilga. « On ne peut se satisfaire de seulement 40% de la population qui dispose de l’énergie. Nous travaillons donc à augmenter notre capacité de production », a souligné le Dr Bachir Ismael OUEDRAOGO.
Cependant le travail est ‘’titanesque’’ dit le 1er responsable du département de l’énergie pour contenter toute la population. Il demande donc l’indulgence des burkinabè. En attendant, poursuit-il, « notre prochain défi est de travailler à obtenir la réserve froide… ». Il s’agit, selon les explications de M. le Ministre, de disposer de réserves énergétiques suffisantes, à même de prendre la relève lorsque notre pays subit des coupures suite à des dysfonctionnements à partir de ses interconnexions avec la Côte d’Ivoire et le Ghana. La construction des centrales solaires en cours au Burkina Faso sont aussi en prévision de cette prochaine réserve froide, a laissé entendre M. Energie.
La visite de la centrale électrique de Komsilga a également consisté pour le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, à booster le personnel qui y travaille. Des félicitations et paroles d’encouragement leur ont été distillées par M. le Ministre « C’est dans l’abnégation à la tâche, l’union et la discipline que nous ferons des exploits », a-t-il insisté.

Photo de famille du Ministre avec le personnel de la centrale électrique de Komsilga

DCPM/ME

A propos Kando

Voir aussi

Projet de développement des connexions à l’électricité : les branchements électriques à 3.000 FCFA à Kaya

Le Projet de développement des connexions à l’électricité (PDCEL) est désormais effectif à Kaya, ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *