Home / Actualités / Distribution et installation gratuite de lampes Leds dans la ville de Ouagadougou, la DGEE se rassure sur la bonne effectivité des travaux

Distribution et installation gratuite de lampes Leds dans la ville de Ouagadougou, la DGEE se rassure sur la bonne effectivité des travaux

La direction générale de l’efficacité énergétique (DGEE) a, dans le cadre du suivi du projet de distribution et installation gratuite de lampes Leds, mené du 03 au 04 septembre 2019, une sortie terrain dans la ville de Ouagadougou. Il s’agissait, pour le Directeur général Ibrahim BELEM, de jauger, de visu, le niveau et la qualité de l’exécution des travaux sur le terrain.

Le DGEE Ibrahim BELEM (en blanc) en échanges avec un bénéficiaire

Nagrin, Patte d’Oie, Karpala sont les quartiers visités le mardi. Le mercredi, l’équipe était à Wayalghin, Dassasgho et Zogona. Afin de mieux toucher du doigts les réalités, le DG et son équipe ont procédé au porte à porte. « Bonjour. Nous sommes une équipe du ministère de l’Energie. Nous supervisons la distribution et l’installation des lampes Leds dans les ménages. Des équipes sont-elles venues chez vous ? Avez-vous reçu des lampes Leds ? Combien ? ».

Tel est en substance le questionnement d’approche avec les ménages. En fonction des réponses, Ibrahim BELEM et son équipe poussent les échanges. « Quelles est votre appréciation sur la qualité de l’éclairage ? Avez-vous changé ou eu des problèmes avec les lampes installées ?

Honoré ONADJA, Technicien en audiovisuel dans une radio de la place, dit-être satisfait des lampes. « Elles éclairent bien et s’allument automatiquement »

Dans l’ensemble, les bénéficiaires disent être satisfaits. « Les lampes éclairent très bien. Nous n’avons constaté aucun dysfonctionnement », ainsi nous a rassuré la vieille Aminata à la Patte d’Oie. Même son de cloche à Dassasgho où Mme DERA nous a accueillie avec la joie. Selon ses explications, les lampes Leds leur ont permis d’économiser sur leurs factures. « Nous sommes une grande famille où vivent plusieurs ménages. Souvent notre consommation grimpe jusqu’à 40 000 FCFA. Mais grâce aux lampes dont nous avons bénéficié, nous payons moins depuis quelques mois. Quand la facture arrive maintenant, elle oscille entre 30 000 ou 32 500 F ».

Chaque ménage raccordé au réseau de la SONABEL a droit à au moins 3 lampes Leds. Le but est de faire prendre conscience à la population que ces lampes sont efficaces, durables et consomment moins d’électricité pour un meilleur niveau d’éclairage.

Pour le Directeur général de l’efficacité énergétique, Ibrahim BELEM ces différents avis sont rassurants. Ils dénotent de la bonne qualité des lampes installées par les entreprises chargées des travaux. Toutefois, interpelle DGEE, « nous ne voulons pas dormir sur nos lauriers. En effet, ces genres de sortie nous permettent aussi de recueillir les manquements, s’il y en a, afin de redresser la barre ». Ibrahim BELEM et ses collaborateurs se veulent donc pointilleux afin de conduire le projet, qui est sur sa dernière ligne droite, à terme dans de bonnes dispositions.

Le DGEE rassure « lorsque nous constatons des manquements, nous interpellerons les entreprises afin qu’elles prennent leurs responsabilités ».

Afin de corroborer ses dires, cet bénéficiaires …

 

… nous en a montré la preuve palpable.

 

De nombreux bénéficiaires, tout à leur satisfaction, nous ont confié tout le bien qu’ils pensaient du projet. Léa Guigma qui en fait partie, nous donne ses impressions : « Le projet est une bonne initiative. Après seulement 2 mois d’utilisation, nous avons senti une baisse sur notre facture. Ça nous aide puisse que nous faisons des économies. Si ça continu ainsi nous ne pouvons que nous en réjouir ». Quant à Abdoul Fousseni BAGA, étudiant vivant en location, lui apprécie « vraiment le geste. Depuis plus d’une année que nous les utilisons, nous n’avons eu aucun souci avec ces lampes ».

L’énergie est précieuse, économisons-là.

 

DCPM/ME

A propos Barro

Voir aussi

Sommet des chefs d’Etat du G5 sahel sur l’initiative « Desert to Power » : raccorder 29,3 millions d’Africains à une source d’énergie électrique d’ici à 2020

Le Président du Faso, SEM Roch Marc Christian KABORE, Président en exercice du G5 Sahel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *