Home / Actualités / Construction de centrales solaires à Kaya et Koudougou : Coup d’envoi donné pour le démarrage des travaux

Construction de centrales solaires à Kaya et Koudougou : Coup d’envoi donné pour le démarrage des travaux

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO (au milieu) a lancé les travaux de construction de lignes interurbaines, de postes associés et de centrales solaires

Les villes de Koudougou et Kaya bénéficieront bientôt de centrales solaires respectivement de 20 MWc et de 10 MWc. Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a procédé au lancement officiel des travaux, le jeudi 10 septembre 2020, à Ouagadougou. Ces ouvrages visent à accroître l’offre énergétique auprès des populations du Burkina Faso.

 

En plus des centrales solaires de Koudougou et Kaya, il est prévu le renforcement de trois liaisons interurbaines et des postes associés. Selon le Directeur général de la Société nationale d’électricité du Burkina, les lignes à construire sont : Pâ- Diebougou en 225 kV d’une longueur d’environ 83 km ; Ziniaré- Kaya en 225 kV longue de 60 km ; Wona- Dédougou en 90 kV d’une longueur d’environ 60 km. « Ces unités de production solaire une fois terminées injecteront dans le réseau de la SONABEL  48,86 GWh représentant 2,5% de nos besoins actuels en énergie électrique. », s’est –il réjoui. Les ouvrages qui seront réalisés, renchérit le Ministre de de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, permettront de stabiliser davantage le réseau électrique au Burkina Faso.

INEO ENERGY&SYSTEMS, GROUPEMENT MOHAN ENERGY CORPORATION PVT, LTD/ UNITECH POWER TRANSMISSION LTD, KEC INTERNATIONAL LTD, TBEA CO LTD, SHANDONG TAÏKAI POWER ENGINEERING CO. LTD et GROUPEMENT IMPSDI / NESEC sont les six (06) entreprises chargées de l’exécution des travaux. Ces derniers s’étendront sur 12 et 14 mois. Des délais auxquels M. le Ministre de l’Energie dit attacher du prix : « C’était important pour moi de vous réunir tous à cette cérémonie. J’insiste sur votre diligence afin que nous obtenions tous ces ouvrages dans les temps impartis. Il faut pour cela qu’il y ait une célérité dans la réalisation de ces différents projets », a-t-il martelé. Et pour marquer le top départ du lancement de ces projets, M. le Ministre a remis à chaque entreprise, un ordre de service pour les travaux.

Le Ministre a insisté auprès des entreprises sur le respect des délais d’exécution des travaux

D’un coût d’environ 41 milliards de FCFA, ces centrales solaires et autres infrastructures énergétiques sont financées par la Banque Mondiale et l’Etat burkinabè dans le cadre du Projet d’appui au secteur de l’électricité PASEL. Aux dires de son coordonnateur, M. Jean-Christophe ILBOUDO, toutes les dispositions sont prises pour la réussite des ouvrages. Selon ses affirmations : « Je puis vous assurer que l’ensemble des personnes affectées dans le cadre de ce projet seront entièrement dédommagées et que des mécanismes de gestion des plaintes seront mis en place pour éviter tout retard dans l’exécution des travaux. »

Une nouvelle bien accueillie par le Président du conseil régional du Centre-ouest, M. Abdoulaye BADOH. Prenant la parole au nom de toutes les régions concernées par les travaux, il s’engage à accompagner le Ministère de l’Energie et ses partenaires pour les démarches auprès des populations : « Nous sommes impliqués à fond dans le processus. Il faut rendre disponible les terres pour installer toutes ces réalisations. Et c’est en cela que nous allons nous atteler afin que toutes les personnes touchées soient déplacées dans de bonnes conditions »  

La cérémonie de lancement des travaux de construction de lignes interurbaines, de postes associés et de centrales solaires a permis au Ministre de l’Energie de se faire une idée finale des réalisations à travers une visite des maquettes des projets.

 

A propos Kando

Voir aussi

Construction de la centrale solaire photovoltaïque de 30MW de Nagréongo: Plus d’un milliard d’investissement au profit des populations

Le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a lancé le jeudi 29 octobre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *