Home / Actualités / Centrale thermique de Kossodo : Un surplus de 50 Mw prévu à l’horizon 2020

Centrale thermique de Kossodo : Un surplus de 50 Mw prévu à l’horizon 2020


Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a procédé, ce jeudi 14 mars 2019, au lancement du Projet de renforcement de la centrale thermique de Kossodo (PRCK). Cette cérémonie a connu la présence effective des différents collaborateurs du département, dont le Directeur général de la Société nationale d’électricité du Burkina, SONABEL, et le chef des opérations énergies de la Banque islamique de développement (BID), monsieur Momar SOW. Ces deux structures assurent respectivement la maîtrise d’ouvrage et le soutien financier du projet.

Ce sont 50 Mw qui sont prévus pour renforcer cette centrale thermique et lui permettre de devenir la plus importante du pays en termes de puissance installée avec 110 MW. Selon Monsieur François De Salle OUEDRAOGO, le renforcement va consister entre autres en la réalisation d’une centrale équipée de trois groupes diésel identiques totalisant 50 Mw au point d’injection avec possibilité d’ajouter une turbine à vapeur de puissance 3 à 5 Mw et une extension du poste 90/15kV. La puissance obtenue permettra de:
– Renforcer l’offre d’électricité pour mieux faire face à une demande en croissance continue ;
– Soutenir l’objectif d’atteindre un taux d’accès à l’électricité de 60% en 2025 ;
– Avoir un taux de disponibilité du parc de production nationale de 85% contre 69% actuellement.

Les travaux vont durer 18 mois, l’inauguration étant prévue pour septembre 2020. Pour le Ministre de l’Energie, avec cette nouvelle capacité, le Burkina Faso pourra tenir ses engagements inscrits dans le PNDES. « Ces 50Mw vont permettre à plus d’un million d’abonnés d’être connectés au réseau de la SONABEL ; ce qui va se traduire par une amélioration de nos indicateurs en matière de satisfaction, des besoins en énergie électrique des populations ».
L’apport financier de la BID s’élève à 86 millions d’euros, ce qui constitue 96% du financement global. Pour Monsieur SOW, l’institution bancaire est, avec ce soutien, à sa 4e intervention dans le secteur de l’énergie au pays des hommes intègres et cela témoigne de l’excellence des relations entre les deux parties.

DCPM/ME

A propos Kando

Voir aussi

1eres JPO de la SONABEL: La nationale de l’électricité se fait connaître des burkinabè

Les Journées portes ouvertes (JPO) de la Société nationale de l’électricité du Burkina (SONABEL) ,1ères …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *