Home / Actualités / Atelier national, la stratégie de communication du secteur de l’Energie validée

Atelier national, la stratégie de communication du secteur de l’Energie validée

Les acteurs du secteur de l’Energie du Burkina Faso ont validé, le vendredi 17 janvier 2020 à Kaya, à l’issu de deux jours de travaux, leur stratégie de communication assortie d’un plan d’Actions. Ils disposent désormais d’un document de référence dans lequel sont insérés de façon harmonieuse et rationnelle toute initiative, toute action de communication destinée à soutenir le développement du secteur et à promouvoir le mieux-être des populations.

Le Secrétaire général du Ministère de l’Energie, Monsieur Jean-Paul YANOGO (au milieu), présidant la cérémonie d’ouverture de l’atelier national de validation de la stratégie de communication du secteur de l’Energie

L’adoption est intervenue au terme de l’atelier national organisé à cet effet par le Ministère de l’Energie et le Projet d’Appui au secteur de l’électricité (PASEL). Présidé par le Secrétaire général du Ministère de l’Energie, Monsieur Jean-Paul YANOGO, l’atelier national de validation de la stratégie de communication du secteur de l’Energie s’est tenu du jeudi 16 au vendredi 17 janvier 2020 à Kaya, région du Centre-nord.

Il a regroupé plus d’une cinquantaine de participants composés des acteurs du secteur de l’Energie, des communicateurs du Ministère et des structures et projets partenaires.

Y ont pris également part, les communicateurs de plusieurs départements ministériels et des personnes ressources. Ensemble, ils ont travaillé à enrichir, amender et valider le document. En effet, les travaux se sont déroulés dans une approche de complémentarité et de synergie pour abouti à une stratégie de communication assortie d’un plan d’actions triennal qui satisfait tous les acteurs.

Monsieur YANOGO a félicité les organisateurs et salué la qualité de la ressource humaine et le choix des participants. « Je suis rassuré qu’avec la vingtaine de communicateurs en plus des partenaires et des autres acteurs nous auront un document fiable ».

Dans la première phase, les participants ont travaillé en plénière. S’en ait suivi des travaux de groupe. En effet, trois groupes ont été constitué à cet effet pour réfléchir sur les trois axes de communication contenus dans le document. Il s’agit de l’axe 1 la communication institutionnelle, l’axe 2 la communication pour la visibilité des actions du secteur et l’axe 3 la communication pour le renforcement de la cohésion et de la participation des acteurs du secteur de l’Energie.

Le Directeur de la communication et de la presse ministérielle du ministère de l’Energie, Ali SAOUADOGO

A l’issu des concertations, les participants ont recommandé la prise en compte des préoccupations des ministères dont les domaines d’intervention ont un lien avec le secteur de l’Energie à savoir l’environnement, l’eau, les mines, le commerce, …). Les indicateurs, cibles, outils et les contenus des messages ont aussi été questionnés lors des débats. En effet, les acteurs des médias ont recommandé la réalisation d’actions fortes dans les organes de presse qui constituent des partenaires incontournables de la mise en œuvre de la stratégie.  Ils ont aussi proposé l’élargissement des cadres de concertation du ministère aux structures partenaires.

De façon générale, les participants ont félicité le Cabinet IFC Afrique pour le document de stratégie proposé. Aux dires de monsieur YANOGO, cette stratégie est appelée à être un véritable gouvernail devant amener le Ministère en particulier et le secteur de l’Energie en général, à construire les bases solides sur lesquelles reposeront désormais leur communication.

Les participants ont proposé l’élargissement des cadres de concertation du ministère aux structures partenaires.

Déjà, l’ambition affichée par le ministère est d’accroître l’offre, de réduire le coût de l’électricité tout en augmentant la part des énergies renouvelables. Aux noms des premiers responsables du département Mme Chantal Lamou KI, représentant monsieur le Secrétaire général à la cérémonie de clôture, a remercié les participants pour la pertinence de leurs apports. « Vos réflexions se sont clairement orientées vers une stratégie qui contribuera de manière efficace à accroître la visibilité de notre secteur ». Elle leur a donné l’assurance que les différentes contributions seront prises en compte dans l’édition du document final pour le bonheur de toute la population.

La photo de famille a mis fin à l’atelier national de validation de la stratégie de communication du secteur de l’Energie assortie d’un plan d’Actions.

 

 

DCPM ME

 

 

A propos Barro

Voir aussi

Visite des centrales electriques à zinko et guibaré a

00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *