Home / Actualités / Dialogue entre les jeunes et les institutions : « Comment imaginer le développement du Burkina Faso, sans ces jeunes-là » dixit le ministre de l’Energie, DR Bachir Ismaël OUEDRAOGO

Dialogue entre les jeunes et les institutions : « Comment imaginer le développement du Burkina Faso, sans ces jeunes-là » dixit le ministre de l’Energie, DR Bachir Ismaël OUEDRAOGO

Le ministre de l’Energie, DR Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a  représenté le ministre   de la jeunesse et de la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, à la  cérémonie d’ouverture de la rencontre nationale de mise en œuvre des chantiers nationaux et évaluation à mi-parcours du projet du projet « La Voix des Jeunes du Sahel », le vendredi 26 juillet 2019,  à Ouagadougou.

«  Comment imaginer le développement du Burkina Faso, sans ces jeunes-là .Le message que je voudrais vous lancer, c’est qu’il faut oser. Il faut savoir se dire qu’on peut  faire,  si les autres ont pu le faire. Même si nous allons tomber 17 fois. Nous allons nous relever 18 fois. Ce n’est pas facile, c’est vrai. Mais il faut avoir de la résilience parce que  c’est  la détermination et le courage qui amèneront le succès au bout de nos efforts » a conseillé  DR Bachir Ismaël OUEDRAOGO .

Il s’est agi  pour lui de présider  l’ouverture de la    rencontre nationale de mise en œuvre des chantiers nationaux et d’évaluation à mi-parcours du projet « La Voix des Jeunes du Sahel  », le vendredi 26 juillet 2019,  à Ouagadougou.  Il a également  interpellé  la jeunesse à s’assumer pour que  le continent africain puisse aller de l’avant. Le ministre de l’Energie a révélé  avoir   confiance à cette jeunesse qui   est  pleine d’idées et d’innovations pour faire bouger nos pays et le continent africain.  DR Bachir Ismaël OUEDRAOGO a réitéré   l’entière disponibilité du gouvernement  à être aux  côtés de la jeunesse. « Nous comptons sur vous pour que le message puisse passer et que la mobilisation de la jeunesse puisse se faire.

Pour qu’ensemble on puisse faire en sorte que notre continent soit vu comme celui qui réalise de bonnes et grandes choses. Mais pas un continent  qui est perçu chaque fois  à la télévision  comme un continent  de problèmes, de difficultés et de guerres » a-t-il confié.

DCPM/ ME

A propos Zampaligre

Voir aussi

Feux tricolores solaires à Ouagadougou: Le Ministre Bachir met en service des feux tricolores solaires, au carrefour de l’Hôtel administratif

Le Ministre de l’Énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a mis en service des feux tricolores …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *