Home / Défense-Sécurité / Un soutien à féliciter

Un soutien à féliciter

La rencontre entre le responsable de l’Association Fondation One Village (AFOV), Ousmane Sawadogo, et le Directeur général de la BRAKINA/SODIBO, Marc Pozmentier, a accouché d’un partenariat qui va contribuer à la promotion de la sécurité routière.

Jeunes garçons et jeunes filles, tout en faisant oeuvre utile, ont trouvé le moyen de s'occuper
Jeunes garçons et jeunes filles, tout en faisant oeuvre utile, ont trouvé le moyen de s’occuper

En effet, sur requête de Ousmane Sawadogo, responsable de l’AFOV, un groupe de jeunes qui interviennent dans la sécurité routière à travers la réglementation de la circulation à certains carrefours de la ville de Ouagadougou, la BRAKINA/SODIBO, entreprise citoyenne, a consenti de lui apporter une aide. Une aide qui va contribuer à prendre en charge les volontaires de l’Association Fondation One Village, afin de les rendre plus opérationnels sur le terrain de la promotion de la sécurité routière.

Déjà, les équipes de l’AFOV sont en service à quatre carrefours de la ville: sur la RN 3 (route de Kaya) au tournant de la BRAKINA, aux feux tricolores de l’hôpital de district de Bogodogo (ex-CMA de l’ex-secteur 30), aux derniers feux tricolores avant l’échangeur de Gounghin (en direction de Bobo) et aux feux tricolores après la radio Savane FM en allant vers Bonheur-ville.

Action de règlementation de la circulation
Action de réglementation de la circulation

Le soutien de la BRAKINA/SODIBO s’étalera sur la période allant du 1er août au 31 décembre 2016. L’association recevra une subvention de 5 270 263 FCFA répartie en tranches de deux mois. Le premier paiement est intervenu le mardi 2 août 2016. En plus du numéraire, l’AFOV a reçu du matériel d’une valeur de 580 000 FCFA.

 

 

Par tout temps, ils sont là
Par tout temps, ils sont là

Ceci est une bonne action de la BRAKINA/SODIBO, vu la contribution de ces jeunes dans la règlementation de la circulation. Ils sont d’un soutien incommensurable aux Polices nationale et municipale et aux Volontaires adjoints de sécurité (VADS). Ils sont surtout présents car l’incivisme des Burkinabè est devenu tel que sans leur présence, beaucoup de drames allaient survenir. Ce sont surtout des jeunes volontaires sans emplois qui ont décidé de s’occuper utilement. Vivement que cet exemple soit suivi par d’autres sociétés et bonnes volontés car il n’y a pas que cette association dans la promotion de la sécurité routière qui a besoin d’aide.

L. V. Z.

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Nominations dans l’Armée: qui sont les nouveaux Chefs d’état-major de l’Armée de terre et de l’air?

Le président du Faso, Chef suprême des Forces armées nationales, a nommé le 27 avril …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *