Home / Sports-Loisirs / Sport et dopage: plus vite, plus haut, plus dopés!

Sport et dopage: plus vite, plus haut, plus dopés!

Depuis que le sport de compétition existe, les athlètes comptent sur les fortifiants les plus divers pour remporter des médailles, sans se soucier de leur santé. Le phénomène du dopage ne date pas d’aujourd’hui. Pour booster leur testostérone, les Grecs anciens mangeaient des testicules de mouton.

Malgré la multiplicité des scandales aujourd’hui plus qu’hier, rien n’enraie la mécanique infernale du dopage. Le problème ne semble pas prêt de disparaître, comme vient de le montrer le scandale du dopage d’Etat en Russie avant les jeux Olympiques de Rio 2016. Le dopage est devenu une véritable arnaque planétaire. Alors l’on se pose légitimement la question: un sport sans triche est-il encore possible?

Plus vite, plus haut, plus dopés
Plus vite, plus haut, plus dopés (photo:tpesaintelme.e-monsite.com)

Incarnation de l’effort, de l’excellence et de la réussite, les athlètes de haut niveau sont devenues des icônes modernes. À l’échelle mondiale, les compétitions qu’elles disputent constituent le plus fédérateur des spectacles. Conséquences fréquentes: recours au dopage presque systématique, surmédicalisation constante, accélération des rythmes d’entraînement, réduction des temps de récupération ou de repos après blessure, obsession du record… Dans la course vers toujours plus de médailles, toujours plus de spectacle et toujours plus de bénéfices, combien de temps encore la performance à tout prix passera-t-elle avant la santé des athlètes?

Mais pourquoi le culte et le marché de la performance sportive condamnent les athlètes de haut niveau à une escalade néfaste, avec des dommages souvent irréversibles pour leur santé?

Le sport, notamment de haut niveau, est l’un des derniers grands vecteurs d’insertion sociale. Un jeune qui n’a rien au départ peut en quelques années gagner beaucoup d’argent et offrir une vie très agréable à sa famille.

Mais le rythme des entraînements et des compétitions, nécessaire pour s’imposer dans une discipline, met les organismes à très rude épreuve. Plutôt que de privilégier la récupération, certains sportifs choisissent d’être assistés médicalement pour répondre à une charge de travail inadaptée et de plus en plus soutenue.

Pourtant, lorsque vous entrez dans le dopage, vous entrez dans le mensonge. En principe, un sportif doit essayer de repousser ses capacités physiques et mentales le plus loin possible et d’y parvenir sans culpabilité. Mais aujourd’hui la tricherie est devenue la règle. Pour gagner. Coûte que coûte.

Pour mettre un véritable coup d’arrêt à la triche, il faudrait changer les mentalités
Pour mettre un véritable coup d’arrêt à la triche, il faudrait changer les mentalités

Un sport sans triche est-il possible?

Des sociologues sincères ne le cachent plus. Pour eux, il est illusoire de penser qu’on va pouvoir se débarrasser du dopage. Car le désir de gagner l’emporte sur les risques pour la santé ou la honte de figurer dans le peloton des tricheurs déshonorés, à l’instar du cycliste Lance Armstrong.

Le dopage aujourd’hui est présent partout. Chaque sport, ou presque, est concerné et les techniques de dopage sont de plus en plus sophistiquées.

En plus, pour bien de pays, une médaille olympique signifie quelque chose «politiquement». Ceux-ci utilisent aujourd’hui le dopage afin de montrer leur supériorité culturelle et politique au monde entier. Ces pays sont donc capables de tout pour montrer leur puissance, y compris administrer des produits illicites à leurs athlètes pour améliorer leurs performances. Le dopage est donc bel et bien présent dans notre société actuelle et l’un de ses principaux objectifs est d’assurer la supériorité d’un pays sur un autre. Ainsi, les résultats extraordinaires obtenus par les athlètes commencent à être de plus en plus difficiles à croire car le dopage est de plus en plus facile à dissimuler, politiquement et médicalement.

Pour mettre un véritable coup d’arrêt à la triche, il faudrait changer les mentalités. Tant que le système ne récompensera que les meilleurs et pas forcément les plus méritants, le dopage restera une solution pour ceux qui sont prêts à tout pour gagner.

Théophile MONE

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Circulaire 025 de reprogrammation du match USFA Vs RCK

LETTRE CIRCULAIRE LFP 025 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *