Home / Education-Enseignement-Recherche / Résultats du Baccalauréat 2016: «C’est l’un des meilleurs taux de succès réalisés» dixit Michel Filiga Sawadogo

Résultats du Baccalauréat 2016: «C’est l’un des meilleurs taux de succès réalisés» dixit Michel Filiga Sawadogo

Le ministre de l’Enseignement supérieure, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a animé un point de presse le lundi 8 août 2016 à Ouagadougou pour faire le bilan du déroulement des examens du Baccalauréat 2016.

Le taux de réussite du Baccalauréat 2016 est l’un des meilleurs taux de succès réalisés selon les conférenciers
Le taux de réussite du Baccalauréat 2016 est l’un des meilleurs taux  réalisés selon les conférenciers

39,59%. C’est le taux global de succès des examens de baccalauréat 2016 qui a enregistré 71 712 candidats contre 74 344 en 2015, soit une diminution de 2632 candidats. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Michel Filiga Sawadogo, les statistiques montrent que les taux de réussite évoluent à la hausse et comparativement aux dernières années, c’est l’un des meilleurs taux réalisés. «En 2015 nous avons enregistré un taux de 38,03% pour 74 344 inscrits, 37,04% en 2014 pour 59 986 inscrits, 34,90% en 2013 pour 54 832 inscrits, 38,39% en 2012 pour 49 526 inscrits…», a souligné M. Sawadogo qui justifie cela par le fait que les élèves en année d’examen ont pris conscience et s’investissent à fond dans leurs études.

Le ministre de l'Enseignement supérieur a déclaré que les élèves en classe d'examen s'investissent à fond dans leurs études
Le ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré que les élèves en classe d’examen s’investissent à fond dans leurs études

Pour les résultats par catégorie de baccalauréat, on peut noter selon Michel Filiga Sawadogo, un taux de 38,81%, d’admis sur 60 909 inscrits pour le baccalauréat de l’enseignement général, 602 admis, soit un taux de 82,92% sur 754 inscrits, pour celui de l’enseignement professionnel et 41,08%, soit 3912 admis sur 10 036 inscrits pour l’enseignement technologique.

Concernant les résultats globaux obtenus par chaque région, le ministre Sawadogo a révélé que le Centre-Est vient en tête avec 1794 admis sur 3678 inscrits, soit un taux de 50,85%. Le Sahel est à la dernière place du classement avec 306 admis sur 988 inscrits, soit un total de 33,44%.

Les journalistes présents à la rencontre avec le ministre
Les journalistes présents à la rencontre avec le ministre

Quant au classement des filles par région, c’est la Boucle du Mouhoun qui a enregistré le plus grand taux d’admis avec 35,20% sur 1331 inscrites contre 34,25% pour la région du Sud-Ouest qui vient en dernière position avec 447 inscrites.

Enfin, pour les séries de baccalauréat, le ministre Sawadogo a noté que sur 24 094 inscrits, la A4 a enregistré un taux d’admis de 36,90%, la C, 88,81% sur 135 inscrits, 40,03% sur 35 648 inscrits pour la D, 44,26% sur 1366 pour la F3, et 40,87% sur 6588 pour la série G2.

A en croire M. Sawadogo, le Conseil des ministres de l’année dernière avait décidé que tous ceux qui seront admis aux Bac C et E, même si c’est avec 10 de moyenne, auront automatiquement la bourse nationale.

Madina Belemviré

 

Encadré

Meilleurs résultats au plan national dans les séries à grands effectifs de candidats

Série A4: Ange Edouard Isidore Wendlassida Ouédraogo du Juvénat de Saint Camille garçon avec une moyenne de 16,30 (Arbollé).

Série C: Joël Ky Roman du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) avec une moyenne de 15,81 (Bobo Dioulasso).

Série D: Ilham Hildaa Nado Paré du Collège notre dame de l’Espérance avec une moyenne de 17,75 (Ouagadougou).

Série F3: Abdoul Rafat Ouédraogo du Lycée polytechnique privé du Kadiogo avec une moyenne de 15,85 (Ouagadougou).

Série F4: Hamssa Kaboré du Lycée technique national El Hadj Aboubacar Sangoulé avec une moyenne de 14,52 (Ouagadougou).

Série G2: Wendpanga Reine Semde du Lycée technique Charles Lavigerie avec une moyenne de 16,67 (Ouagadougou).

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Semaine des énergies renouvelables d’Afrique: elle se tiendra du 2 au 7 mai 2017 à Ouagadougou

«Faire de la promotion de toutes les énergies avec un accent particulier sur les énergies …

Un commentaire

  1. SAWADOGO HAMADO

    Monsieur, reconnaissez une fois en passant le sacrifice des enseignants car la seule prise de conscience des élèves ne suffit pas pour faire de bons résultats. ce sont les mêmes qui brûlent les écoles et drapeau national, tabassent les profs, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *