Home / Politique / Projet de construction du mémorial Thomas Sankara: lancement des activités le 2 octobre

Projet de construction du mémorial Thomas Sankara: lancement des activités le 2 octobre

Le Comité d’initiative et de réflexion sur le projet de construction du mémorial Thomas Sankara a animé une conférence de presse dans la matinée du jeudi 22 septembre 2016 pour donner des informations sur les préparatifs du lancement du projet qui aura lieu le 2 octobre prochain, jour anniversaire du discours d’orientation politique de 1983.

Des organisateurs de l'événement lors de la conférence de presse
Des organisateurs de l’événement lors de la conférence de presse

Le Comité d’initiative et de réflexion sur le projet de construction du mémorial Thomas Sankara a livré à la presse, ce 22 septembre, les informations relatives à la cérémonie de lancement du projet de mémorial Thomas Sankara qui se tiendra le 2 octobre prochain.

Selon les confidences du président du Comité, Abdoul Salam Kaboré, plusieurs activités sont prévues lors de cette journée. Il s’agit d’un symposium international qui va réunir 4000 jeunes d’ici et d’ailleurs sur le thème «Transmission du flambeau de la révolution à la jeunesse».

Cette rencontre avec la jeunesse, explique-t-il, vise à tracer les grandes lignes pour la conception et la rédaction d’une pensée politique «sankariste». Deux sous-thèmes que sont «Qu’est-ce que l’idéal Sankara?» et «Sankara, l’indépendance économique de l’Afrique», seront traités par 8 panélistes au cours de cette journée.

Le médecin-commandant de l'époque Sankara, ministre de la Santé, Abdoul Salam Kaboré
Le médecin-commandant de l’époque Sankara, ministre de la Santé, Abdoul Salam Kaboré

A la suite du symposium, poursuit M. Kaboré, afin d’exiger justice pour le capitaine Thom Sank et toutes les victimes du 15-Octobre, le Comité a décidé d’organiser une marche populaire avec pour itinéraire la Maison du peuple vers la place de la Révolution. En plus de cela, M. Kaboré a dévoilé qu’un concert musical avec de nombreux artistes du Burkina et d’ailleurs est prévu pour lancer un appel aux héritiers du président Sankara à s’engager dans une vaste campagne de mobilisation populaire pour la réalisation du projet. Il a aussi précisé qu’une vaste campagne de mobilisation des ressources va être lancée et tout citoyen pourra y contribuer de façon volontaire.

Des personnalités assistaient à la conférence comme le ministre Tahirou Barry de la Culture (en blanc au milieu)
Des personnalités assistaient à la conférence comme le ministre Tahirou Barry de la Culture (en blanc au milieu)

L’artiste Sams’K le Jah a, pour sa part, soutenu que ce mémorial peut constituer «une justice morale» pour Thomas Sankara. «Arrivé à faire vivre Sankara dans nos mémoires, c’est ce qu’il aurait souhaité», s’est convaincu le Jah qui a noté que le mémorial sera également pour eux un élément de pression pour qu’il y ait justice pour le capitaine Sankara car, dit-il, l’objectif est de réveiller tous ceux qui dormaient dans le dossier Sankara.

Sams'k Le Jah, membre du Comité d’initiative et de réflexion
Sams’k Le Jah, membre du Comité d’initiative et de réflexion

Quant au site qui va abriter le mémorial, Sams’K a dit que des démarches sont en cours pour obtenir le Conseil de l’entente comme lieu principal pour ériger le mémorial.

Toutefois, il a mentionné que la réflexion continue pour l’identification d’autres sites en vue de traduire fidèlement le programme politique de la révolution par des éléments concrets.

Madina BELEMVIRE

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

L’intégralité du discours de Zéphirin Diabré

Discours CFOP du 29 avril 2017 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *