Home / Déclarations-Communiqués / Police municipale de Ouagadougou: des engins volés retrouvés et restitués

Police municipale de Ouagadougou: des engins volés retrouvés et restitués

Les engins à 2 roues et véhicules à 4 roues volés retrouvés par la Police municipale
Les engins à 2 roues et véhicules à 4 roues volés retrouvés par la Police municipale

La Police municipale de Ouagadougou a remis, le mardi 23 juin 2015, à son siège, à la Gendarmerie et à la Police nationale, des engins déclarés volés qu’elle a retrouvés. Au total, une dizaine d’engins à deux roues et deux véhicules à quatre roues seront restitués à leurs propriétaires.

Clément Ouango a salué la collaboration entre les différentes  forces de l'ordre
Clément Ouango a salué la collaboration entre les différentes forces de l’ordre

«En juillet 2014, mon mari m’annonce qu’on est entré et on a pris la moto de son frère à Tenkodogo et lundi (ndlr : 22 juin 2015), la police municipale m’appelle pour me dire qu’on a retrouvé la moto. Je suis très contente parce que je ne m’y attendais pas », a confié une des victimes, Pogbila Odette Vébamba 1ère jumelle, qui a eu du mal à cacher sa joie. C’est le cas aussi de l’élève Franck Ouédraogo qui s’est réjoui, après avoir identifié sa moto à la Police municipale. «On a pris ma moto le 18 septembre et le lendemain, je suis passé à la gendarmerie et au commissariat. On a fait la déclaration, maintenant ce n’est que le samedi (ndlr: 20 juin 2015) qu’on nous a appelés de venir pour une vérification parce qu’on a retrouvé une moto qui ressemblerait à la mienne. Je suis venu avec les papiers, effectivement on a fait les vérifications, c’était notre moto. Vraiment, je suis content».

Franck Ouédraogo a retrouvé son engin
Franck Ouédraogo a retrouvé son engin

Pogbila Odette Vébamba 1ère jumelle, émue

Une joie partagée par le Directeur général de la Police municipale de Ouagadougou, Clément Ouango. «C’est la première fois que nous remettons des véhicules à la Police nationale ou à la Gendarmerie. On a toujours remis des engins à deux roues, motos et vélos. Je suis particulièrement content parce que ça va faire 3 véhicules que nous allons remettre cette année. Il y a un premier véhicule qu’on a remis à l’Interpol, il y a à peine un mois», a-t-il expliqué. Il a également exposé les circonstances dans lesquelles les deux derniers véhicules ont été retrouvés. «Le premier véhicule, c’est lors d’un contrôle nocturne, les éléments ont croisé un monsieur qui conduisait difficilement son véhicule et ils l’ont amené ici. Il se trouvait qu’il ne maîtrisait pas très bien le véhicule et deux jours après, comme le véhicule était en fourrière, le propriétaire est passé ici par hasard et il a vu son véhicule. Il nous a dit que son véhicule a été volé dans un garage» a-t-il relaté.

Pour ce qui est du deuxième véhicule, a-t-il ajouté, «c’est également un contrôle de routine, les éléments régulaient la circulation, et puis, entretemps, un agent a vu un véhicule qui passait avec une immatriculation qu’il a soupçonnée vraiment douteuse. Donc il a pris le courage sur lui d’arrêter le véhicule et l’amener ici. Donc, nous avons téléphoné au niveau de la Direction générale des transports terrestres et maritimes qui nous a fait comprendre qu’il n’y a pas cette immatriculation au Burkina Faso».
Le premier responsable de la Police municipale de la capitale burkinabè a souligné que son service fait beaucoup de contrôles mais ne dispose pas de fichier d’engins déclarés. «Les déclarations se font au niveau de la Gendarmerie et de la Police nationale et grâce à leur collaboration, nous arrivons à retrouver des engins volés», a-t-il conclu, en saluant l’esprit de collaboration qui existe entre les différents services de sécurité.
Omar Compaoré

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Projet de parc solaire à vocation regionale(PSVR) au Burkina Faso : publication de la nouvelle version du mécanisme de gestion des plaintes

PSVR_Mécanisme de Gestion des Plaintes (version française) 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *