Home / Nè Wendé / Missive à mon cousin Mushingi

Missive à mon cousin Mushingi

Mon cher Mushingi,
Moi, Nè Wendé, je t’écris cette lettre pour te mettre au courant de mes nouvelles et recevoir les tiennes. J’espère que ma missive va te trouver en bonne santé. En tout cas, moi, je me porte bien, si ce n’est pas les coupures de courant et d’eau qui m’empêchent de vivre normalement. Je ne veux pas de climatiseur ni de piscine. Juste un peu de courant pour faire tourner le vieux ventilo que mon salopard de patron a abandonné sur son chantier que je garde depuis longtemps pour compenser un peu ce qu’il me doit. Je veux un peu d’eau aussi pour faire bouillir la marmite et faire ma toilette américaine. Nè Wendé!

Nè WendéL’autre jour, j’ai entendu ce que tu as dit, à propos de la Transition. En tout cas, si c’est soutien-là, tu as toujours été là, à l’écoute. Dès que y a du nouveau, tu coures voir Chériff (à ne pas confondre avec vos shérifs) et puis tout est kama-kama. Mais ce que tu as dit l’autre jour-là, je ne suis pas d’accord avec toi. Nè Wendé! Pourquoi? Voilà!
Tu as dit qu’il ne faut exclure personne du processus de normalisation de la vie politique, que de laisser tout le monde se présenter et puis les électeurs vont choisir. C’est vrai, ce que tu as dit. Mais peut-être que comme tu viens de rentrer fraîchement des States, tu te crois toujours là-bas. Depuis quand électeur burkinabè a su faire son choix? C’est un vote mouton jusque-là! Nè Wendé!
Sinon, si on n’exclue personne, à quoi ont servi les morts? Des gens qui tenaient à nous égorger ici qu’on parvient à chasser en plein midi et toi tu dis de les laisser dormir dans les mêmes maisons que nous? D’ailleurs, inclusion veut dire de n’exclure aucun parti politique. Ce qui est le cas: le CDP, l’ADF/RDA, l’UPR, la défunte CFD/B de Diemdioda (puisque n’est pas président qui veut et que Diemdioda a préféré aller s’aligner derrière Yacouba Ouédraogo à l’UBN), tous ces partis sont représentés dans la Transition. Ils ont des cadres valides qui peuvent prendre le flambeau de ceux qui se sont faits hara-kiri. Cela aussi participe du renouvellement de la classe politique, Nè Wendé!
Si on doit garder ces militaires qui ont été faits par Blaise, qui ont aidé Blaise à vouloir vivre président jusqu’à sa mort (sauf Natama), pourquoi il y a eu insurrection alors? Ils n’ont qu’à attendre pour se présenter, puisque si Blaise modifiait l’article 37, il allait mourir au pouvoir et Dieu seul sait quand. Si Blaise n’était pas parti, est-ce qu’ils ont mal aux yeux pour dire qu’ils veulent se présenter? Donc, ils n’ont qu’à considérer ça comme ça. Nè Wendé!
Ou alors si inclusion veut dire de laisser tout le monde se présenter, il faut donc rappeler Blaise il va se présenter aussi! Inclusion. Ou bien? Nè Wendé!
Nous sommes d’accord pour copier-coller ce qui est bien chez vous. Mais laissez-nous aussi mettre des siècles à trouver notre propre chemin. Il ne faut rien nous imposer parce que nous bénéficions du yellow et de vos dons. Sinon, ce serait du néocolonialisme ou bien de l’impérialisme. Nè Wendé!
Chez vous, les hommes attrapent les hommes et les femmes attrapent les femmes et puis y a rien. Chez nous, mêmes les animaux ne se trompent pas de partenaire. Donc, ce modèle n’est pas un bon modèle pour nous. Nè Wendé!
C’est comme pour l’inclusion. Si c’était chez vous que des gens avaient déconné comme nos politiciens, il ne leur viendrait même plus à l’idée de revenir en politique. Mais nos gars n’ont pas honte, ils sont des tubes-digestivistes: il faut faire la politique pour s’enrichir. Nè Wendé!
Excuse-moi d’avoir pris un peu de ton temps. Mais c’est parce que je tenais à te dire ça. Te féliciter parce que je sais que t’es un vrai Mercain mais te dire aussi de nous laisser gérer certaines choses internes. Ce sont nos coutumes. Et là, y a pas de religion ni de politique dans ça. Nè Wendé!

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

A quand les tralalas de l’homme?

La femme d’hier allait au salon. Pour se faire une belle coiffure. De nos jours, …

Un commentaire

  1. J’adhère parfaitement à ton raisonnement. Kant disait de faire en sorte que la maxime de notre action puisse servir de maxime universelle. Où étaient les français et américains quand on tuait les gens les 30 et 31 octobre? S’ils sont capable de ventes réveiller nos morts, alors nous pourrons accepter que ceux par qui cela est venu puissent participer aux élection. Dans le cas contraire, qu’ils restent tranquilles et ne cherchent pas à fabriquer d’autres BEN LADEN qui les feront regretter de se considérer comme des SUPRA HOMMES.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *