Home / Déclarations-Communiqués / Michel Kafando a échangé avec deux personnalités à Bruxelles pour clore son séjour

Michel Kafando a échangé avec deux personnalités à Bruxelles pour clore son séjour

Le Président du Faso, Michel Kafando, s’est entretenu avec deux personnalités dans la journée du 15 juin 2015 à Bruxelles: le président de la Commission de l’Union européenne, Jean-Claude Juncker, et le Vice-Premier ministre, ministre de la Coopération au développement de Belgique, Alexander De Croo.

Michel Kafando avec Jean-Claude Juncker
Michel Kafando avec Jean-Claude Juncker

Poignée de mains, photo officielle, entretien d’une trentaine de minutes. Tels ont été les temps forts de la rencontre entre le Président du Faso, Michel Kafando, et le Président de la Commission de l’Union européenne, Jean-Claude Juncker, le 15 juin au siège de l’institution. A l’issue de leur entretien, aucune déclaration n’a été faite à la presse.
Le Président du Faso a ensuite échangé avec le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement de Belgique, Alexander De Croo. A la fin de son entretien avec le Président Kafando, le ministre belge s’est dit ravi de recevoir le Président Kafando et, selon lui, l’occasion a été donnée de parler de la réintégration du Burkina parmi les pays prioritaires de la coopération belge. «Il y a la volonté de travailler sur la base du nouvel espoir démocratique qui est en train de se rétablir au Burkina Faso. Nous sommes contents qu’il y ait des élections qui sont planifiées au Burkina et nous envisageons de quelle manière accompagner tous ces efforts. Il y a bien d’autres sujets sur lesquels on peut travailler ensemble, comme le commerce, l’investissement, etc.» a indiqué M. De Croo.

Le PF en aparté avec Alexander De Croo
Le PF en aparté avec Alexander De Croo

Pour sa part, le Président du Faso a estimé avoir eu avec le ministre belge de la Coopération une rencontre fructueuse. Selon le Président Kafando, des sujets qui intéressent les deux pays ont été examinés. «J’ai remercié le ministre en charge de la Coopération pour la sollicitude que le gouvernement belge a bien voulu faire à l’endroit du Burkina Faso en réintégrant notre pays dans son programme de coopération. C’est un geste extrêmement important pour nous, surtout au moment où la Transition compte sur ces principaux partenaires pour réussir le programme de cette transition. Nous avons aussi évoqué la question de la sécurité dans notre sous-région et j’ai fait comprendre au ministre que la solution à ce problème est une solution collective afin d’enrayer le terrorisme et même l’immigration des jeunes africains vers l’Europe» a souligné le Président du Faso.
La Direction de la communication de la Présidence du Faso

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Projet de parc solaire à vocation regionale(PSVR) au Burkina Faso : publication de la nouvelle version du mécanisme de gestion des plaintes

PSVR_Mécanisme de Gestion des Plaintes (version française) 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *