Home / Déclarations-Communiqués / Le Président du Faso assistera le 15 mai 2015, à Bamako, à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger

Le Président du Faso assistera le 15 mai 2015, à Bamako, à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger

Le Président de la Transition, Président du Faso, SEM Michel Kafando, assistera le vendredi 15 mai 2015, à Bamako, au Mali, à la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger.

Le président du Faso, Michel Kafando, lançant un appel aux Burkinabè à se faire enrôler.
Le président du Faso, Michel Kafando

A cet évènement important pour le Mali et pour notre sous-région, le Président Michel Kafando, aux côtés d’autres Chefs d’Etat invités, marquera l’engagement constant du Burkina Faso à œuvrer et à accompagner tout effort et toute initiative visant à faire de la zone sahélo saharienne un espace intégré de paix et de développement durable. En effet, la signature de cet Accord symbolise l’espoir d’un retour à la paix et à la sécurité durable pour le Mali, et un gage de quiétude et de stabilité pour le Burkina Faso et pour tous les pays voisins du Mali.
Le Burkina Faso, membre des pays médiateurs dans la crise malienne a activement participé aux pourparlers d’Alger. Il émet le vœu que le dialogue prévale toujours et que l’Accord paraphé, à Alger, et qui sera signé ce vendredi 15 mai à Bamako, rallie toutes les parties, pour le plus grand bonheur du peuple malien.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Projet de parc solaire à vocation regionale(PSVR) au Burkina Faso : publication de la nouvelle version du mécanisme de gestion des plaintes

PSVR_Mécanisme de Gestion des Plaintes (version française) 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *