Home / Société / JACE 2015: les candidats à la présidentielle interpellés

JACE 2015: les candidats à la présidentielle interpellés

Les Journalistes et communicateurs pour les énergies et le développement durable (JED) ont organisé une conférence de presse le mardi 1er septembre 2015 à Ouagadougou. Au centre des échanges, les deuxièmes Journées des acteurs de la communication sur les énergies (JACE) prévues pour se tenir du 10 au 13 septembre 2015 à Ouagadougou.

Le présidium lors de la conférence de presse
Le présidium lors de la conférence de presse

Le taux d’accroissement des besoins en énergie est d’au moins 10% par an ces dernières années et le taux d’électrification demeure inférieur à 18% selon les Journalistes et communicateurs pour les énergies et le développement durable (JED) qui étaient face à la presse.
Le président des JED, Grégoire Bazomboué Bazié, a relevé que malgré une diminution des coupures d’électricité ces derniers mois, la situation énergétique reste précaire, au regard de l’insuffisance de l’offre face à la forte demande énergétique. Il a déclaré que les énergies renouvelables qui ne génèrent pas d’émissions de gaz à effet de serre sont incontournables pour parvenir à l’objectif de réduction du réchauffement du climat de la planète. Il a rappelé que les Etats se préparent pour la 21ème conférence des parties à la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques (COP 21) qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris en France.

Le président des JED, Grégoire Bazié
Le président des JED, Grégoire Bazié

A propos de la deuxième édition des JACE, le comité d’organisation a annoncé plusieurs activités. Des formations, des panels, des visites des centrales électriques de Komsilga et de Zagtouli, des visites d’organes de presse, des productions d’articles de presse et d’émissions audiovisuelles seront au programme des Journées des acteurs de la communication sur les énergies 2015. Celles-ci connaîtront aussi la participation des journalistes de la sous-région, notamment de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Togo et du Niger.
Face aux nombreuses préoccupations liées à l’énergie évoquées par les hommes de médias, les JED ont souligné qu’ils se donnent pour mission de donner l’information à la population sur l’ensemble des aspects liés aux énergies mais les solutions concrètes doivent venir des autorités. C’est ce qui justifie, aux dires du Secrétaire à la formation et à l’information, Raphaël Kafando, le choix du thème: «Place et rôle des énergies renouvelables dans les programmes de société des candidats à l’élection présidentielle du 11 octobre 2015 au Burkina Faso».

Les hommes de médias ont répondu présent à l'invitation de leurs confrères
Les hommes de médias ont répondu présent à l’invitation de leurs confrères

A travers ce thème, les initiateurs des JACE entendent mettre les politiques, notamment les prétendants au fauteuil présidentiel, devant leur responsabilité sur cette question. Pour le Secrétaire général, Boukary Nébié, les JED ont prévu un panel le jeudi 10 septembre 2015 dont l’objectif est de permettre aux candidats à la présidentielle de 2015 de parler de façon générale de leur politique énergétique et de protection de l’environnement.
Omar Compaoré

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Quelles valeurs les Burkinabè donnent-ils au travail aujourd’hui?

A la veille du 1er mai, fête du travail, fête des travailleurs et dans un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *