Home / Que devient? / Hermann Yaméogo pense-t-il à sa retraite politique?

Hermann Yaméogo pense-t-il à sa retraite politique?

Depuis la chute du régime de la IVème République dont les dignitaires ont été chassés par la rue, si la plupart de ces derniers ont repris leur bâton de pèlerin dans la perspective des échéances électorales à venir, ce n’est pas le cas de Me Hermann Yaméogo. Celui-ci a opté pour le silence à tel point qu’il est extrêmement difficile, voire impossible, de lui arracher deux mots, en dépit de la ferveur politique nationale post-insurrection.

Me Hermann Yaméogo, longtemps en politique, jamais candidat à une présidentielle
Me Hermann Yaméogo. Longtemps en politique, jamais candidat à une présidentielle

Le président de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD), Me Hermann Yaméogo, se porte bien, selon son entourage. Il continue ses activités politiques, mais cette fois-ci, sans tambour, ni trompette. Celui qui a, entre-temps, été également président de l’ADF/RDA, passe le plus clair de son temps à domicile où il reçoit des hommes politiques burkinabè, à en croire son entourage. Il rencontre aussi souvent les militants de son parti. L’homme est consulté par la plupart des partis politiques de toute obédience, des plus anciens à ceux nouvellement créés, selon les confidences de ses proches.
Très réservé dans cette phase transitoire et en cette période de précampagne électorale, celui qui a été appelé à la tête du Front républicain en compagnie d’Assimi Kouanda pour sauver le régime de Blaise Compaoré joue la carte de la prudence. Il se fait entendre rarement pour ne pas dire jamais et se réserve des débats politiques qui foisonnent du fait de la ferveur nationale que connaît le Burkina Faso après l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a conduit à la chute de celui que son père, F Maurice Yaméogo, avait demandé de ne jamais abandonner. De son exil, Blaise Compaoré aurait reçu la visite de Hermann Yaméogo quelques temps après son installation au bord de la Lagune Ebrié. Actuellement, celui qui avait été cité parmi les premiers Burkinabè à avoir rendu visite à Blaise Compaoré à Yamoussoukro se tient loin des caméras et des micros par mesure de prudence, selon toujours ses collaborateurs.
L’évolution de la situation marquée actuellement par des arrestations tous azimuts lui donne probablement raison d’être resté bouche bée depuis l’insurrection, préférant attendre que l’horizon politique s’éclaircisse, question de pouvoir mieux s’orienter. Ou alors pense-t-il à prendre sa retraite politique? Il faut remarquer que Hermann n’a jamais pris part à un scrutin présidentiel.
Omar Compaoré

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Que devient Benoît XVI, le pape qui a succédé à Jean-Paul II?

Ce dimanche 16 avril 2017, jour de Pâques, le pape émérite a célébré ses 90 …

Un commentaire

  1. Il aurait dû bien conseiller Blaise au lieu de le plonger. Il a déjà vécu la situation avec feu président son père.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *