Home / Nè Wendé / Envoyer le RSP sur le front de la lutte contre l’incivisme!

Envoyer le RSP sur le front de la lutte contre l’incivisme!

Nè WendéNè Wend que quand je roule à Ouaga, je prie dieu pour qu’il me donne un char. Oui, un vrai char, pas le char des jeunes. Voilà: un char militaire. Nè Wendé!
Tout le monde est devenu incivique à Ouaga. Du chenapan sur son clou de vélo au type parvenu au volant de son 4X4. Ce qui me fout totalement hors de moi, c’est le non-respect des panneaux de signalisation. Un ignorant qui emprunte un sens interdit, ce n’est pas très grave parce que lorsque vous le lui signifiez, il rebrousse chemin. Nè Wendé!
Il y a des gens qui se croient obligés de vivre en ville et qui ne veulent pas respecter les règles de la vie citadine. Ce sont eux qui roulent sans feu aucun sur leurs montures. La nuit, tu tombes nez-à-nez avec eux si ce n’est derrière eux. Passe encore ces gueux. Quand j’aurais un char, c’est pour écraser tous ceux que j’appelle les délinquants primaires de la circulation: fonctionnaire ou petit commerçant, assis épaule cassée ou tordu comme un S sur leur monture, qui vont à vive allure pour te rencontrer dans un sens inverse. Tant pis si vous vous percutez! Nè Wendé!
Vous allez voir un gars au volant de son véhicule qui vous vient en face, parce qu’il ne veut pas aller faire le tour pour revenir. Es-tu obligé de rouler en véhicule, si tu n’as pas l’argent pour mettre assez d’essence? Ce sont eux encore qui stationnent n’importe comment, qui confondent piste cyclable avec air de stationnement. Nè Wendé!
Waoh! Là, j’adore avoir mon char: c’est devant Ouagarinter. C’est ici que la pire délinquance a pénétré la ville! Nè Wendé! Du taximan au transporteur en passant par le coxer, c’est l’anarchie. Avec mon char, je commencerez mon travail dès la station Total pour ramasser toute cette ferraille de véhicules qui encombre la chaussée. Et recommencer le même boulot de l’autre côté de la route, en sens inverse. Y a quoi même?! Ils vont occuper la voie sur toute sa largeur et ne laisser que de petits labyrinthes où les usagers se faufilent. Nè Wendé!
Bon, y a des gens qui disent de démanteler le RSP et moi Nè Wendé je dis que non, qu’il faut réorienter ses missions. Je voudrais, par exemple, qu’on les emploie pour rétablir l’autorité de l’Etat. A situation exceptionnelle, mission exceptionnelle. Et pour un essai, je voudrais qu’on les envoie livrer bataille pour libérer la devanture de Ouagarinter. Les polices municipale et nationale y ont montré toute leur incapacité. Vous allez voir. Progressivement, ils vont reconquérir toutes les zones encombrées et de non-droit de la ville. Nè Wendé!

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

A quand les tralalas de l’homme?

La femme d’hier allait au salon. Pour se faire une belle coiffure. De nos jours, …

3 comments

  1. Peter de Bangkok

    Nè Wendé, tu as trop raison! Ce qu’il faut au Burkina, c’est la restauration de l’autorité de l’Etat! J’ai personnellement apprécié la fermeté du gouvernement dans la gestion des crises à Yako et à Ziniaré récemment!
    Tout le monde se lève pour réclamer la démission du Gouverneur ou du Préfet en cas d’insatisfactions! N’importe quoi!
    La démocratie et l’Etat de droit ne signifient pas anarchie et libertinage!
    Il faut sévir conformément à la Loi et avec la dernière rigueur de la Loi!
    Pas de développement et d’émergence sans autorité de l’Etat et de la fermeté! Il suffit de s’imprégner de l’histoire des Dragons de l’Asie du Sud Est qui tiennent aujourd’hui le peloton de tête.
    On ne peut pas faire des Omelettes sans casser des œufs! Nè Wendé!

  2. Le problème mon cher ami, c’est que l’incivisme de ceux qui connaissent les interdits a une origine qui est bien toi et ton hypothétique char.
    L’incivisme commencé avec Blaise ne peut s’éteindre ni par une éducation, ni par la force parce qu’elle a pour source la Force ou plutôt la dictature.
    QUAND DANS UN PAYS, AUX AUTRES LE CIVISME POUR QUE NOUS BOUFFIONS TRANQUILLE, CA NE PEUT PAS MARCHER. Vous me direz Blaise n’étant plus là, çà doit finir. Blaise n’est pas là, physiquement c’est vrai, mais qui fait la loi aujourd’hui : SON RSP QUI TIENT SUR LE BOUT DU NEZ LES AUTORITES DE LA TRANSITION ET QUI MENACE OUVERTEMENT LA SOCIETE CIVILE. Tant que la case n’aura pas été totalement balayé souffrez que je m’en fiche éperdument de votre demeure.

  3. pensez vous que la manière de resoudre ces genre de crises comme le cas de Ziniaré est-il dans les normes?essayer de comprendre le debut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *