Home / Economie-Finances / Élections consulaires: des acteurs économiques de Bobo pour la prolongation du délai des inscriptions

Élections consulaires: des acteurs économiques de Bobo pour la prolongation du délai des inscriptions

Des acteurs économiques de Bobo-Dioulasso souhaitent la prolongation du délai d’inscription sur les listes pour les élections consulaires. Ils l’ont fait savoir le samedi 20 août 2016 lors d’une assemblée générale organisée par la Fédération des acteurs des petites et moyennes entreprises de Bobo-Dioulasso (FAPME).

Boureima Tondé, coordonnateur de la FAPME souhaite la prolongation du délai d’inscription
Boureima Tondé, coordonnateur de la FAPME souhaite la prolongation du délai d’inscription

Initiée par la Fédération des acteurs des petites et moyennes entreprises de Bobo-Dioulasso (FAPME), cette assemblée générale avait pour but de donner des informations relatives au processus électoral aux acteurs économiques de la ville de Sya et de discuter du même coup des sujets touchant le secteur. L’occasion fut belle pour les initiateurs de faire la genèse des réaménagements opérés dans les textes régissant la nouvelle configuration de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

Approuvant les arrêtés relatifs aux élections consulaires de la CCI-BF de 2016, Boureima Tondé, coordonnateur de la FAPME, estime que l’inscription sur la liste électorale est un préalable à la réussite des élections. D’où la tenue de cette assemblée générale pour inviter «tous les acteurs remplissant les critères d’électeurs de bien vouloir s’enrôler massivement».

Conscient de l’importance de ces élections pour le bon fonctionnement de la CCI-BF, Boureima Tondé a insisté sur la nécessité pour les acteurs de se mobiliser autour du choix de leurs représentants. Toutefois, trouve-t-il bref le délai imparti à l’enrôlement des acteurs. D’où son souhait de voir celui-ci prolongé: «Nous demandons au ministère en charge du Commerce de bien vouloir prolonger le délai d’inscription préalablement fixé au 24 août à la fin du mois, à savoir le 31 août 2016, pour nous permettre de nous enrôler massivement».

Ils ont été nombreux à prendre part à l’assemblée générale
Ils ont été nombreux à prendre part à l’assemblée générale

Pour les membres de la FAPME, la crédibilité et la représentativité de ces élections seront fonction de la mobilisation des acteurs autour du processus. «Nous souhaitons qu’à l’issue de cette élection, l’ensemble des membres consulaires soient à mesure de défendre les intérêts généraux et collectifs du milieu des affaires plutôt que leurs ambitions personnelles et égoïstes» a martelé Boureima Tondé qui, du reste, a invité les acteurs du monde du commerce, de l’industrie et des services à se faire inscrire afin qu’au soir des élections, la chambre de commerce soit représentative de toutes les catégories professionnelles. «Il est opportun pour nous d’aller aux élections afin de mettre en place des institutions légitimes, efficaces et plus représentatives qui pourront défendre nos intérêts communs» s’est-il adressé aux acteurs.

Si l’idée est d’emmener les acteurs à se faire enrôler, la FAPME a voulu du même coup mettre ceux-ci au même niveau d’information. De ce fait, les critères d’éligibilité leur ont été rappelés.

Cheick Omar Traoré

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Apollinaire Compaoré crée sa banque*

Ça y est! Apollinaire Compaoré, le patron du groupe Planor Afrique, est autorisé à ouvrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *