Home / Actualités / Conférence Alliance sahel à Paris: le Ministre de l’Energie ouvre la session

Conférence Alliance sahel à Paris: le Ministre de l’Energie ouvre la session

Le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a ouvert la session au sommet de l’Alliance sahel sur l’énergie

 » Accès à l électricité dans les pays du G5-Sahel et les défis dans les zones vulnérables pour l’electrification « . C’est la thématique retenue pour la conférence alliance sahel qui se tient du 9 au 10 octobre 2019 à Paris . Invité à cette conférence, le Ministre de l’Energie Bachir Ismaël OUEDRAOGO a ouvert la session .Il a d’abord, demandé une minute de silence en hommage à toutes les victimes du terrorisme dans cette région en particulier et dans le monde en général. Aussi le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, à, au nom de SEM le Président du Faso, Président en exercice du G5 Sahel, remercié l’ensemble des organisateurs de cet important événement.
Monsieur le Ministre a rappelé que la région subit actuellement une crise sans précédent et que des millions d’habitants sont confrontés à des difficultés de survie. Ces habitants sont les résidents surtout des zones situées tout au long des frontières des pays de l’espace G5 sahel.Pour lui, une des réponses à cette problématique passe par le développement économique durable inclusif de la région et ce, notamment par le développement des infrastructures dont l’énergie.
Il a abordé l’épineuse question des obstacles qui empêchent ou ralentissement la mise en oeuvre effective de nombreux projets d’électrification dans le sahel, spécialement ceux destinés aux milieux les plus vulnérables. Comment tirer profit des progrès technologiques réalisés ces dernières années notamment dans la capacité de production de sources renouvelables, dont le solaire avec stockage, qui constitue une manne du ciel dans nos pays. En réponse à cette problématique, le Ministre a révélé qu’en ce qui concerne le secteur vital de l’énergie, au niveau de l’axe infrastructures du G5 sahel , Il est prévu un Programme de développement des énergies renouvelables pour l’électrification des zones rurales.

Le Ministre a, au nom de SEM le Président du Faso, remercié l’ensemble des organisateurs de cet important événement


Aussi l’initiative Desert to power de la BAD, grâce au Sommet des chefs d’État G5 sahel qui s’est tenu le 13 septembre 2019 à Ouagadougou, sous le leadership de SEM le Président du Faso, très engagé personnellement sur le sujet, va permettre d’installer plus de 1100 MW solaire dans ces zones vulnérables et permettre de donner de l’énergie à 60 millions de personnes d’ici à 2030.
Le Burkina Faso, à travers le projet pilote YELEEN qui concerne plus de 150 000 personnes dans son milieu rural est le fer de lance de cette initiative.
Pour finir, il a exhorté les partenaires techniques et financiers à redoubler d’effort dans leur accompagnement constant. Le Ministre de l’énergie les a rassuré de l’engagement des États à les accompagner dans la réussite et l’implémentation de tous les projets et programmes de développement.
Au nom de SEM le Président du Faso, Président du G5 Sahel, il a souhaité plein succès aux travaux de la Conférence alliance sahel sur l’énergie.

A propos Kando

Voir aussi

Construction de la centrale solaire photovoltaïque de 30MW de Nagréongo: Plus d’un milliard d’investissement au profit des populations

Le ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a lancé le jeudi 29 octobre 2020, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *