Home / Coopération-Diplomatie / Commission mixte de coopération Burkina Faso-République de Chine Taiwan: la 11ème session se tient à Ouagadougou

Commission mixte de coopération Burkina Faso-République de Chine Taiwan: la 11ème session se tient à Ouagadougou

Du 22 au 23 septembre 2016, Ouagadougou abrite la onzième session de la Commission mixte de coopération Burkina Faso-République de Chine Taiwan. La cérémonie d’ouverture s’est tenue le jeudi 22 septembre 2016 à Ouagadougou.

La ministre déléguée à la Coopération et des Burkinabè de l'extérieur, Rita Solange Agneketom (images Burkina Info)
La ministre déléguée à la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Rita Solange Agneketom (images Burkina Info)

La onzième session de la commission mixte de coopération Burkina Faso-République de Chine Taiwan se tient tous les deux ans de façon alternée et après Taipei l’année surpassée, c’est au tour Ouagadougou d’abriter cette session. Durant deux jours, les experts des deux délégations de la Chine Taiwan et du Burkina Faso vont s’atteler à évaluer l’état de mise en œuvre des décisions et recommandations issues de la 10ème session et proposer un nouveau programme de coopération à travers le financement de projets prioritaires pour le Burkina.

Pour le ministre délégué chargé de la Coopération régionale et des Burkinabè de l’extérieur, également chef de la délégation du Burkina, Rita Solange Agneketom, cette onzième session donne une opportunité que le Burkina doit saisir pour renforcer son partenariat avec la Chine Taiwan et dans le même sens donner un élan supplémentaire à la coopération bilatérale.

Céline Yoda, l'ambassadeure du Burkina à Taïwan, lors de l'ouverture des travaux
Céline Yoda, l’ambassadeur du Burkina à Taïwan, lors de l’ouverture des travaux

Mme Agneketom a rappelé que lors de la 10ème session tenue les 10 et 11 juin 2014 à Taipei, le gouvernement de la Chine Taiwan s’est engagé à soutenir vingt projets s’inscrivant dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, etc. pour la période 2014-2016 pour un montant de 41 930 000 euros. Elle a aussi précisé que certains de ces projets sont toujours en cours d’exécution. Raison pour laquelle elle a invité les experts des deux délégations à redoubler d’efforts au cours de leurs travaux afin de lever non seulement les entraves à la mise en œuvre efficiente des projets en cours, mais également de dégager des perspectives nouvelles de coopération qui tiennent compte des nouveaux agendas et paradigmes de développement.

Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Chine Taiwan, Wu Chih-Chung
Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Chine Taiwan, Wu Chih-Chung

Le vice-ministre des Affaires étrangères de la République de Chine Taiwan, Wu Chih-Chung, a rassuré que son gouvernement continue de privilégier les interventions dans les domaines de la santé, de la formation professionnelle et bien d’autres domaines. «Les résultats sont déjà visibles et appréciables dans bien de domaines», a témoigné Wu Chih-Chung.

A son avis, ces dernières années, il y a une montée de facteurs de déstabilisation des Etats et de leurs économies et le Burkina n’a pas été épargné. Ce qui lui fait dire que seule la solidarité et la synergie d’actions peuvent contribuer à réduire ce danger, mais aussi l’éducation et la démocratisation des populations de tous les pays qui aspirent aux libertés individuelles. Les ressources se faisant de plus en plus rares dans le monde, Wu Chih-Chung a recommandé de faire attention au choix du chemin de développement.

Madina BELEMVIRE

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Coopération Pays-Bas-Burkina Faso: vaste concertation à La Haye

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès du royaume des Pays-Bas, Mme Jacqueline Marie …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *