Home / Société / CIP-UEMOA: ouverture de la 36ème session ordinaire

CIP-UEMOA: ouverture de la 36ème session ordinaire

Il s’est ouvert, le lundi 10 août 2015, à Ouagadougou, la 36ème session ordinaire du Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (CIP-UEMOA). Le discours officiel d’ouverture de la cérémonie a été prononcé par le Vice-président dudit comité, en présence du 1er Vice-président du Conseil national de la Transition (CNT).

Le 1er Vice-président du CNT, Honoré Lucien Nombré
Le 1er Vice-président du CNT, Honoré Lucien Nombré

C’est le 1er Vice-président du Conseil national de la Transition, Honoré Lucien Nombré, qui, au nom du président du CNT, a d’abord souhaité la bienvenue aux participants, avant de saluer la tenue régulière de cette session. «Le respect de l’échéance de la présente session ainsi que la régularité avec laquelle les sessions précédentes se sont tenues au fil des années traduisent le sérieux de l’organisation dans le respect des textes fondamentaux, mais aussi et surtout de l’engagement des pays membres de l’UEMOA à créer un véritable instrument de suivi, d’orientation et de contrôle des politiques au sein de notre espace économique», a-t-il relevé. Mais il a souligné que le Comité aurait pu mieux faire après l’insurrection populaire. «Le mouvement sociopolitique qui a conduit à l’insurrection populaire d’octobre 2014 au Burkina Faso aurait pu servir de prétexte au CIP-UEMOA pour réaffirmer son attachement à la défense des valeurs de la démocratie et surtout de l’alternance. Mais, partageant l’adage qui veut qu’il vaut mieux tard que jamais, nous croyons pouvoir compter sur le soutien et la partition du Comité dans le processus de restauration des institutions démocratiques en cours au Burkina Faso», a-t-il dit.

Lancina Dosso, Vice-président du CIP, a présidé la cérémonie
Lancina Dosso, Vice-président du CIP, a présidé la cérémonie

Il a ensuite fait cas de l’importance du rôle à jouer par le CIP-UEMOA dans la réussite de la Transition. «Dans un contexte de fragilité institutionnelle, nos organisations doivent faire davantage d’efforts dans leurs missions de veille et d’alerte en vue de la consolidation de la démocratie dans nos pays», a-t-il déclaré. Il a enfin souhaité un bon séjour à l’ensemble des délégations et plein succès aux travaux.
Le Vice-président du Comité interparlementaire, Lancina Dosso, qui a prononcé le discours d’ouverture, a, en réponse, rassuré le peuple burkinabè quant au soutien du CIP à la réussite des élections. «Le Comité interparlementaire apportera tout son soutien aux hautes autorités de la Transition et au vaillant peuple du Burkina Faso en vue de la tenue d’élections justes, transparentes, équitables et apaisées qui consacreront le retour rapide du Burkina Faso à une vie constitutionnelle normale. Comme il l’a fait lors des scrutins d’avril dernier au Togo et au Bénin et fidèle à son attachement à la paix et à la démocratie, le CIP dépêchera une mission d’observation au Burkina Faso à l’occasion des élections présidentielle et législatives d’octobre prochain», a-t-il promis.

Plusieurs personnalités dont des députés du régime déchu, membres du CIP y ont pris part
Plusieurs personnalités dont des députés du régime déchu, membres du CIP y ont pris part

Pour lui, «la présente session ordinaire du Comité interparlementaire, la seconde de l‘année, est, à l’instar des Assemblées nationales, essentiellement budgétaire». Elle permettra au comité, à l’en croire, de faire le point sur l’exécution à mi-parcours de son programme d’activités 2015 et d’arrêter le projet de budget pour l’année 2016.
Cette session sera également l’occasion pour les députés, d’une part de se pencher sur le règlement intérieur et le règlement administratif du CIP et d’autre part de prendre connaissance des chantiers de l’UEMOA et d’approfondir leurs connaissances sur l’état de mise en œuvre des réformes de l’UEMOA. La session se tiendra jusqu’au 22 août 2015.
Omar Compaoré

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Quelles valeurs les Burkinabè donnent-ils au travail aujourd’hui?

A la veille du 1er mai, fête du travail, fête des travailleurs et dans un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *