Home / Société / Bilan humain du putsch manqué : Yalgado a enregistré 11 morts et 127 blessés

Bilan humain du putsch manqué : Yalgado a enregistré 11 morts et 127 blessés

Le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo a enregistré 11 morts et 127 blessés liés au coup d’Etat manqué du 17 septembre dernier. C’est l’une des informations principales données ce 29 septembre 2015 par le Directeur général du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo, Robert Sangaré, lors d’une conférence d’un point de presse.

Robert Sangaré a salué l'appui de la Croix-Rouge et des associations de secouristes pour leur patriotisme
Robert Sangaré a salué l’appui de la Croix-Rouge et des associations de secouristes pour leur patriotisme

A l’entame de cette conférence de presse organisée pied au plancher par la direction générale de CHU-Yalgado Ouédraogo, une minute de silence a été observée en la mémoire des victimes du putsch dernier. Ensuite, il a dressé un bilan considéré toujours comme provisoire et qui représente uniquement la situation de Yalgado Ouédraogo. A la date du 21 septembre 2015, le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) a reçu au total 127 blessés et 11 morts, tous liés au récent putsch. 6 décès ont été enregistrés à Yalgado et les 5 autres corps ont été amenés par les services de la société Burkisep.
Il s’est agi aussi d’échanger avec les journalistes autour des questions de prises en charges des blessés du coup d’Etat manqué. Tous les patients reconnus par le CHU-YO ont bénéficié des soins gratuits. Des soins qui pourraient être estimés à des centaines de millions de F CFA, selon une tentative d’évaluation approximative faite par le Directeur général. Robert Sangaré, affirme qu’à la date d’aujourd’hui, la quasi-totalité des patients blessés ont été libérés et sont suivis en traitement ambulatoire. Seules 3 victimes sont toujours hospitalisées.
Pour ce qui est des procédures de remises des dons pour aider à la prise en charge des blessés, la Direction générale préconise que les dons en argent peuvent se faire au CHU-YO auprès de l’Agence comptable, contre accusé de réception remis aux donateurs. Pour les dons en natures comme les produits pharmaceutiques, les donateurs doivent d’abord entrer en contact avec le CHU-YO pour prendre connaissance de la liste des besoins réels. Aussi, les dons vont être au préalable contrôlés par des spécialistes de l’établissement sanitaire pour s’assurer de la qualité et de la validité des médicaments, des consommables ou matériel. Pour des questions de déontologie médicale et par respect de la vie privée, de l’intimité, de la tranquillité et la quiétude des patients, il ne sera pas autorisé des visites médiatisées en cascades aux patients.
W.DAVY

Liste des victimes décédées suite au coup d’Etat
Nom et Prénoms Age Profession
Yoda Jean Baptiste 14 sans profession
Bazié Badama 25 élève
Rabo Yaya 18 mécanicien
Ouédraogo Amza 18 élève
Ouédraogo Angèle 23
Yoda Issouf 27 Commerçant
Barry Nouhoun 32 Frigoriste
Commerçant
Kologho Appolinaire 37
Koala Raphael
Nana Fati
Naséré David

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Quelles valeurs les Burkinabè donnent-ils au travail aujourd’hui?

A la veille du 1er mai, fête du travail, fête des travailleurs et dans un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *