Home / Déclarations-Communiqués / Audition du Directeur de Publication de « Notre Voix »

Audition du Directeur de Publication de « Notre Voix »

OBMCOMMUNIQUE DE PRESSE N°004/2015

L’OBM a reçu en audition le Directeur de Publication de l’Hebdomadaire « Notre Voix » suite à une plainte émanant de la Direction Générale de la Communication du CNT. Il est reproché au Journal d’avoir tenu dans sa parution du 18 mai 2015 « des propos outrageants vis-à-vis de l’institution « Conseil national de la transition » » et cela à travers un article intitulé « Parlement de la CEDEAO : un député CNT y vole un portable »
Le journal, dans cet article écrit « qu’après vérification, il est avéré que le voleur de portable était de la délégation du Burkina »
Pour les plaignants, les propos du journal sont « purement mensongers et tendancieux » et parle « d’accusation sans preuves »
A l’audition du Directeur de « Notre Voix », celui-ci a simplement pris acte de la lettre de protestation relative aux propos « mensongers et tendancieux », sans autre forme d’explications.
Lors de la seconde audition, le directeur a déclaré s’en tenir à ses sources. Et que son article se base sur le fait que l’accusation de vol est un fait établi. Sur les propos outrageants vis-à-vis de l’institution CNT, le journaliste n’a pas fourni d’explication non plus.
L’OBM au regard des faits estime que le journal a fait preuve de légèreté dans le traitement de l’information. L’article est paru plus d’un mois après les faits supposés et le journal avait l’identité de la personne incriminée mais ne l’a pas contactée pour vérifier l’information de vive voix. Le service de communication du CNT non plus, n’a pas été contacté pour confirmer ou confronter l’information.
L’OBM regrette que le journal ait fait un commentaire susceptible de porter atteinte à l’image d’une institution sur la base d’information non recoupée. Et par conséquent, lui adresse un avertissement.
Par ailleurs, l’OBM en appelle à plus de rigueur professionnelle de la part du journal dans le traitement de l’information.
Ouagadougou, le 1er juillet 2015

Le Président
Jean-Baptiste ILBOUDO
Officier de l’Ordre national
Chevalier de l’Ordre du mérite des arts,
des lettres et de la communication

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Projet de parc solaire à vocation regionale(PSVR) au Burkina Faso : publication de la nouvelle version du mécanisme de gestion des plaintes

PSVR_Mécanisme de Gestion des Plaintes (version française) 00

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *