Home / Déclarations-Communiqués / Adoption d’une plateforme de suivi du processus électoral par des organisations de la société civile

Adoption d’une plateforme de suivi du processus électoral par des organisations de la société civile

photo d'illustration
photo d’illustration

Communiqué de presse
Les organisations de la société civile burkinabè, parties prenantes du Programme d’appui au processus électoral (PAPE), informent le public qu’elles ont adopté le 03 juillet 2015 à Ouagadougou, une plateforme de suivi harmonisé du processus électoral au Burkina Faso, dénommée «Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections», en abrégé (CODEL).
La CODEL est un réseau, une plateforme pour un suivi harmonisé, proactif et citoyen du processus électoral.
A travers cette convention, les organisations signataires ont décidé de mutualiser leurs projets pour optimiser la participation citoyenne par l’éducation au vote, garantir un climat social apaisé par la sensibilisation et participer à la transparence des élections par l’observation des scrutins.
La CODEL poursuit les objectifs suivants: Harmoniser et coordonner les stratégies d’observation des élections des organisations membres; coordonner le déploiement d’observateurs nationaux sur l’ensemble du territoire; coordonner le déploiement des observateurs spécialisés pour le Comptage Parallèle des Votes (CPV) et coordonner la remontée rapide d’informations crédibles sur le déroulement de l’ensemble du processus électoral dans le cadre d’un dispositif de veille.
Elle va également coordonner les cadres de dialogue avec les autorités compétentes et les parties prenantes pour apporter des solutions idoines aux dysfonctionnements observés sur le terrain et enfin coordonner et harmoniser la communication des OSC, relative à l’observation du processus électoral.
Elle dispose de trois instances fonctionnelles que sont la Chambre Politique, la Chambre Intermédiaire et la Chambre Technique.
La Chambre politique assure la coordination des activités de la CODEL qu’elle représente auprès des autorités politiques, de la CENI et des partenaires techniques et financiers. Son bureau se compose comme suit:

Président: Me Halidou OUEDRAOGO (FEPDHA/70205095/halidou_ouedraogo@yahoo.fr)
Vice-président: Siaka COULIBALY (RESOCIDE/70253006/siaka.coulibaly@gmail.com
Secrétaire Général: Daniel DA HIEN (RAJ/78909011/dadahien@yahoo.fr)
Secrétaire Général Adjoint: Lydia ZANGA/OUEDRAOGO (CICDOC/70579043/olydia2002@gmail.com)
Chargé de communication, de relations publiques et du partenariat: Aimé M. KAMBIRE (CNP-NZ/64587233/mouorkambire@yahoo.fr)
Des experts et analystes en matières électorale, juridique, politique, médiatique genre et jeunesse et en participation citoyenne seront recrutés pour accompagner les instances de la CODEL.
En somme, cette initiative novatrice va donner une meilleure image aux observateurs nationaux, désormais formés et organisés pour parler le même langage.

Le Chargé de communication, de relations publiques et du partenariat de la Chambre politique de la CODEL.
Aimé M. KAMBIRE

A propos Fréderic Tieo

Voir aussi

Projet de parc solaire à vocation regionale(PSVR) au Burkina Faso : publication de la nouvelle version du mécanisme de gestion des plaintes

PSVR_Mécanisme de Gestion des Plaintes (version française) 00

Un commentaire

  1. toutes félicitations et encouragements au CODEL. pour nous débarrasser de la corruption électorale; que des élections sans achats de voies soit une réalité; que les programmes des candidats soient évalués par rapport aux besoins identifiés par les structures scientifiques de démocratie et ou développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *